Visiter Burano en un week-end

Visiter Burano, c’est un enchantement pour les yeux! C’est vraiment l’île de la lagune que je conseille sans hésiter, cette visite de Burano était dans mes incontournables lors de mon 1er voyage à Venise et j’y suis retournée avec plaisir lors de notre 2d séjour cet été! Moi qui aime les maisons colorées (souvenirs de Notting Hill , de Lipari en Sicile ou plus près de nous de Mers les Bains…) là, on est comblé! Dans un prochain article, je vous parlerai aussi des visites de Mazzorbo, Torcello et du Lido de Jesolo. En route! Ou plutôt, en bateau!

visiter burano

Pourquoi tant de maisons colorées à Burano ?

A l’origine, il s’agissait tout simplement pour les pêcheurs de reconnaître leur maison dans les brumes bien présentes dans la lagune. Désormais, obligation est faite aux habitants de repeindre chaque année leur façade pour le plus grand bonheur des visiteurs!

Burano côté lagune…

Quelle île visiter dans la lagune de Venise ?

Au fil de nos deux voyages à Venise, et des articles souvenirs de ces séjours sur le blog, voici la liste des îles de la lagune de Venise dont j’ai parlé, et qui méritent toutes une petite visite!

Chacune à son charme, sa spécialité , le verre à Murano, la dentelle et les couleurs à Burano, les mosaïques à Torcello, l’horticulture à Sant’Erasmo et au Vignole, la pêche et la mer du côté de Chioggia, l’art déco, les plages et le cinéma au Lido, art et religion de San Giorgio Maggiore à San Francesco del Deserto ou San Lazzaro degli Armeni, archéologie et nature au lazaretto nuovo, le cimetière de San Michele, sans parler de la Giudecca et de sa diversité entre art, architecture, chantier naval…

Un week-end à Burano

Je pense que vous êtes maintenant convaincus que le premier conseil à donner pour visiter Venise… c’est d’y passer du temps! Je n’ai pas encore parle de « Venise centre » et de ses incontournables à visiter, mais j’espère avoir donné envie de prolonger le séjour par une escapade prolongée dans les îles de la lagune vénitienne!

week-end séjour à Burano
Visiter Burano

Comment aller à Burano depuis Venise ?

Comme pour les autres îles, tout commence par un petit tour en vaporetto dans la lagune! Burano et Torcello sont plus éloignées du centre de Venise que Murano. A condition de se lever tôt, au départ de Venise, on peut en une journée découvrir Torcello, Burano et finir par Mazzorbo au coucher du soleil, mais si l’on veut flâner tranquillement, une journée rien qu’à Burano passera très vite !

Des excursions à la journée sont organisées depuis Venise vous proposant souvent de visiter Burano, Murano et Torcello dans la même journée, gros risque de frustration au programme, chacune de ces îles mérite qu’on s’y pose un peu! J’ai même vu des formules pour trois îles en une demi-journée… il y a vraiment mieux pour découvrir les îles de la lagune! Seul, ce n’est vraiment pas difficile :

vue sur Murano et San Michele

On prend le vaporetto (ligne 12 depuis Fondamente Nove) et environ 45 minutes plus tard, nous voilà à Burano avec de superbes paysages en route en prime. Et mieux encore, on descend à l’arrêt d’avant : Mazzorbo et on traverse cette toute petite île reliée par un pont à Burano, de quoi découvrir encore une autre facette de la lagune! Je parlerai des visites de Mazzorbo et Torcello dans un prochain article. De Burano, c’est la ligne 9 qui vous conduira rapidement à Torcello.

C’est aussi de Burano que partent les navettes pour visiter San Francesco del Deserto.

Organiser un week-end à Burano  Comment aller à Burano depuis Venise ?

Organiser un week-end pour visiter Burano

Le tourisme dans ces îles est surtout un tourisme de journée, la proportion de visiteurs y passant la nuit est assez faible, à la belle saison, passer une nuit à Burano peut être l’occasion de profiter du panorama en toute tranquillité! Pas de liaison directe avec l’aéroport en revanche, il vous faudra passer par Murano ou prendre un bateau taxi.

Un week-end découverte de Burano pourrait s’organiser ainsi : après un séjour de deux-trois jours à Venise même, on termine le voyage à Venise dans les îles : jour 1: passage par Mazzorbo , premier aperçu de Burano, après-midi à San Francesco del Deserto ( ou visite de Murano – premier aperçu de Burano selon vos intérêts ) soirée et nuit à Burano. Deuxième jour : balade matinale dans Burano, visite de Torcello et suite de la découverte de Burano avant le retour…

Que voir et faire à Burano ? Que visiter à Burano?

Coucher de soleil à Burano

Si vous faites le choix de passer une nuit sur l’île de Burano, du côté du Fondamenta di Cao Moleca,

où voir coucher de soleil à Burano dormir
photo wikipédia, pour nous, ce fut toutes les nuits à Venise, ce sera pour une autre prochaine fois!

ou de la Pescarìa Vecia, vous assisterez à cela…

photo https://www.isoladiburano.it/en/things-to-do-in-burano.html

Que voir et faire à Burano ? Que visiter à Burano?

A Burano, il n’y a pas un monument à visiter absolument. Il faut « juste » arpenter l’île en tout sens (elle est assez petite) , suivre les canaux, vous égarer dans les rues étroites, le long de la lagune (comme à Venise quoi!) . On se retrouve très vite dans des petites rues tranquilles, et n’a plus qu’à contempler! Burano compte 4000 habitants, pour une superficie de 0,2108 km2, on l’arpente donc aisément en quelques heures. Et même s’il fait gris, on peut admirer tout de même les reflets dans les canaux!

Un point de repère incontournable : le campanile de Saint Martin, penché depuis un tremblement de terre . Il mesure 53 m de haut.

VoirLa Casa de Bepi Suà à Burano

A dénicher au coeur de Burano! J’ai tournicoté un peu cet été pour la trouver, de quoi découvrir d’adorables petites ruelles! Bepi, était le surnom de Giuseppe Toselli, né dans cette maison en 1920. Vendeur de bonbons, il travailla ensuite comme opérateur au cinéma et projetait, sur le petit campo, face à sa maison, des films en plein air. Sa maison est la plus décorée de toute l’île, un incontournable à voir à Burano!

Visiter Burano, balade au fil des rues

Surtout, comme d’habitude, on s’écarte de l’axe principal et ses boutiques de touristes, pour admirer les détails d’architecture, contempler le linge qui flotte, les cheminées…

La dentelle de Burano

Au fil de vos balades dans les rues, vous aurez sûrement découvert de nombreux magasins proposant de la dentelle, peut-être même encore vu une dentellière sur le pas de sa porte. Du XVII eu XVII ème siècle, l’industrie de la dentelle était très importante ici et les productions se vendaient dans toute l’Europe.

Visiter le musée de la dentelle de Burano

Même sans être passionné par la dentelle, la visite du Museo del Merletto est un incontournable à Burano! Le musée de la dentelle se trouve dans l’ancienne école de dentelle fondée en 1872 par la comtesse Andriana Marcello pour conserver cet art traditionnel sur l’île. On y découvre des pièces anciennes impressionnantes mais aussi les techniques de travail des dentellières (il peut u avoir des démonstrations). Vous saurez tout sur la dentelle à l’aiguille!

Se promener dans Burano

On découvre aussi les petites rues fleuries, et un extrême soin apporté au détail, tel le balai assorti à la couleur de la maison…

Un itinéraire conseillé pour découvrir Burano ?

Je n’en ai pas vraiment, une seule idée arpenter le plus de rues possibles! Mais tout de même quelques conseils : en arrivant par Mazzorbo, piquer tout de suite à droite dans un petit quartier tranquille pour éviter la rue principale qui part du débarcadère du vaporetto et concentre toutes les boutiques de souvenirs, ce n’est pas la meilleure première vue de l’île! Dans cette petite pointe de l’île, l’été dernier, c’est là qu’il y avait le plus de fleurs, il y a plusieurs petites rues parallèles, ne pas hésiter à toutes les parcourir!

Pour commencer à visiter Burano

On remonte ensuite le canal principal central presque jusqu’au bout, en obliquant à droite par exemple par la Calle Chibecchi, pour longer le canal de droite par le Fondamenta Cao di Rio (et faire quelques allers retours dans les rues de chaque côté). Tout au sud, on pousse jusqu’à la maison du sculpteur  Remigio Barbaro Via Terranova, avant de piquer sur la place principale de l’île. Sur la piazza Galupppi, on pourra visiter le musée de la dentelle, admirer l’Église Saint-Martin et l’Oratoire Sainte-Barbe. On part ensuite à la recherche de la maison de Bepi dans les petites ruelles, puis on redescend jusqu’au fondamenta del pizzo pour suivre le canal sud. Peu avant de rejoindre le canal central, on pourra choisir une des rues parallèles (par exemple la Calle Checoso d’abord puis la Calle II dei Squeri de l’autre côté du canal si vous voulez éviter la rue la plus passante de Burano!) pour remonter droit sur l’embarcadère du vaporetto ou suivre à nouveau le canal…

L’itinéraire proposé ensuite n’a qu’un but : vous donner les grands axes pour ne rien manquer des incontournables de Burano et vous inviter à multiplier les pas de côté! Les distances sont très courtes, on peut vraiment parcourir toutes les rues ou presque!

Itinéraire découverte visite de Burano

itinéraire visite burano

Un souvenir de Burano ?

Si vous êtes plus gourmands que dentelle, ne manquez pas les Bussola et Essi, petits gâteaux secs en forme d’anneau ou de S, qui devaient à l’époque « caler » les marins pendant les traversées et qui maintenant régalent nos papilles (à tremper dans une boisson chaude… ou un petit vin doux!) …

Visiter Burano

A suivre, Torcello, Mazzorbo….et Venise!

22 commentaires

  1. Exact, ces îles (et Venise) doivent se découvrir en flânant et en sortant des sentiers battus, en acceptant de se perdre ou d’arriver dans un cul de sac. C’est leur charme

Laisser un commentaire