Visiter Villeloin – Coulangé

Aujourd’hui, on va visiter Villeloin – Coulangé! Voilà le genre de proposition qui suscite dans mon entourage le même genre de réaction dubitative que « on va se balader à St-Pierre-des-Corps« !

Ville-loin… ça veut tout dire… quelque part au sud-est de l’Indre et Loire, sur les bords de l’Indrois … loin quoi! On a d’ailleurs aussi un Villeperdue dans le département! Et pourtant, c’est un village que je vous invite vraiment à découvrir. Il se situe à deux pas du bien connu Montrésor, deux visites qui peuvent se combiner dans les environs de Loches.

Avec cette visite de Villeloin-Coulangé voici donc un 2ème article pour le thème « Villes malaimées » du rendez-vous #EnFranceAussi , de Le coin des voyageurs, proposé par Le petit explorateur

Circuit de visite de Villeloin-Coulangé

Un plan indique toutes les curiosités à y voir, en route! Cette sortie date de janvier dernier, le ciel était gris mais la pluie qui menaçait a attendu notre départ, impeccable ! Vous pouvez le consulter sur le site de la mairie de Villeloin – Coulangé pour préparer votre itinéraire de visite.

Circuit de visite de Villeloin-Coulangé

Un peu d’histoire pour commencer…

Le site est habité depuis le néolithique. Villeloin viendrait en réalité du nom de la propriétaire d’une villa antique ,  Villa Lupae du nom de la veuve d’Eudore, vice-consul de Tours.

En 850 deux chevaliers y fondent une abbaye bénédictine : Saint-Sauveur de Villeloin. L’abbaye prospéra rapidement. Le roi Philippe le Bel y séjourna en 1301.

Dévastée par les troupes anglaises pendant la guerre de 100 ans, l’abbaye fut ensuite fortifiée. Le portail, le pont levis et les tours furent ajoutés au XVème.

Visiter Villeloin – Coulangé sur les traces de l’abbaye

Au XVIIème, l’abbé Michel de Marolles dote Villeloin d’une très riche bibliothèque. Sa collection personnelle compte environ 200 000 estampes dont plus de 200 de Rembrandt ! Une grande partie de sa collection sera rachetée pour Louis XIV par Colbert et sera le fond du  Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de France.

On peut encore voir ses armoiries (l’épée des nobles et les plumes de l’écrivain) à l’entrée de ce qui était le logis de l’abbé. Le bureau de Michel de Marolles se trouvait dans la tour polygonale.

L’abbaye fut démantelée à la révolution, l’église détruite. En 1831 la commune de Villeloin fut réunie avec celle de Coulangé. En 1902, c’est une laiterie qui s’installa dans ce qui restait de l’abbaye. Deux crosses abbatiales furent découvertes lors de fouilles, l’une en ivoire, désormais visible au musée de Cluny, l’autre en cuivre émaillé. Il ne reste pas grand chose des bâtiments conventuels, si ce n’est le bénitier, scellé dans un mur. Est toujours bien visible un bâtiment du XVIIIème , au fronton circulaire, qui faisait partie des dépendances de l’abbaye. On devine également les traces de l’emplacement de l’église.

L’ancienne église Saint Michel

Côté village, on aperçoit le chevet de l’église St Michel, du XIIème siècle, qui était l’ancienne église paroissiale du village, l’église abbatiale aujourd’hui disparue étant réservée à la communauté. Devenue trop petite et en mauvais état, elle fut démolie en 1973. Seul le choeur fut conservé pour servir de chapelle au cimetière. C’est désormais une propriété privée.

L’église actuelle de Villeloin-Coulangé date de 1872  . Construite en style néo-gothique, de taille bien plus imposante, elle remplace cette ancienne église Saint-Michel. Avec un petit côté église des champs qui lui va bien!

Au fil des rues… on passe devant l’ancien four banal, une boite à livres originale, et de belles maisons entre lesquelles il fait bon flâner!

Au fil de la balade, on aperçoit également l’ancien moulin de l’abbaye, ainsi qu’une source.

Et un jour de beau temps et de ciel bleu, une belle balade à faire sur les bords de l’Indrois!

Une destination qui peut être très sympa pour les belles journées d’automne à venir!

Un autre village construit autour d’une abbaye à découvrir dans la région : Cormery.

Visiter Villeloin – Coulangé

Visiter Villeloin - Coulangé

12 commentaires

  1. De nom Coulangé me dit quelque chose ! merci pour cet article riche avec de belles photos… j’adore la boîte à livres !
    Bonne journée

Laisser un commentaire