Le château de Verneuil sur Indre

Le château de Verneuil sur Indre, s’il ne se visite pas, mérite bien une petite balade pour admirer ses extérieurs et en profiter pour se balader dans la campagne environnantes! En Touraine, chaque village ou presque a son château, s’il y a les grands châteaux royaux, il y avait tout autour de multiples châteaux privés, tout aussi charmants. Certains sont ouverts au public (je pense à Montrésor par exemple) d’autres servent de chambres d’hôtes ou de salles de réception de charme, il y a de quoi faire!

A quelques kilomètres de Loches (que je vous invite à visiter au passage !), direction cette fois le tour du château de Verneuil sur Indre, petit village où on trouve un golf, et cet étonnant château aux allures de Cheverny ou de Valençay…

L’histoire du château de Verneuil sur Indre

Photo de la façade principale et vues aériennes prise ici et (la façade côté allée centrale étant en travaux quand nous y sommes passés en ce mois de février)

L’histoire du château est assez complexe, d’héritages en procès, il fut au final habité à chaque fois assez peu de temps par les même propriétaires, ce qui ne les empêcha pas d’y faire de nombreux travaux pour le remettre au goût du jour au fil des siècles.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Verneuil sur Indre, je vous renvoie à cet article http://academie-de-touraine.com/wp-content/uploads/2019/05/Ch%C3%A2teau_Verneuil-sur-Indre.pdf

Derrière l’église du village, le château apparait peu à peu, une tour renaissance, de belles tourelles et fenêtres à meneau…. La partie la plus ancienne du château date de 1477/1507, quand il était propriété de Charles d’Oiron. Au XVIIIème c’est la famille CHASPOUX qui reconstruit une bonne part du château, le dôme, le grand escalier… C’est à l’architecte Jean Mansart de Jouy (1705-1783), petit-fils de Jules Hardouin-Mansart que l’on doit ce « nouveau » château.

En 1924 le château est vendu au père Honoré de Fombelle pour y installer un institut pour orphelins à qui l’on donnerait une formation agricole. Le lieu prit le nom de Maison Sainte Jeanne d’Arc pendant 10 ans puis en 1935 l’institution devient une annexe des Orphelins Apprentis d’Auteuil, sous l’égide du père Brottier.
Les châteaux servent d’internat, les communs sont transformés en école et l’établissement devient lycée horticole et paysager. Il fonctionna ainsi jusqu’à il y a peu de temps, des fêtes des plantes permettaient alors de visiter le parc. Un projet de reconversion touristique est désormais envisagé.

Au détour du chemin, un cert apparait soudain! Un joli petit parc a été aménagé aux pieds du château et de l’église.

Le château se dévoile peu à peu

On prend un peu de recul, en serpentant dans les environs, le temps n’était pas idéal le jour de notre visite, par beaux temps, il y a de belles balades à faire dans le coin!

L’occasion d’admirer les premières fleurs de fin d’hiver, de s’enivrer du parfum des mimosas, sous fond de concert de corbeaux !

On longe le parcours de golf, attention à ne pas le traverser, risque de balle perdue!

La laiterie de Verneuil sur Indre

Quand on pense « Verneuil » en Touraine, on pense plutôt beurre, lait ou fromage que château! https://laiterie-de-verneuil.com/

Créée en 1909, la Coopérative Touraine-Berry collecte le lait de vache ainsi que le lait de chèvre auprès de 136 exploitations familiales locales. Une boutique de vente direct est installée à la laiterie, de quoi déguster quelques spécialités locales (pourquoi pas un pique nique lors d’une balade dans le coin?)

Quelques fromages de chèvre de Touraine qui y sont fabriqués :

Le Sainte Maure de Touraine AOP est fabriqué avec du lait cru de chèvre entier, d’au moins 22% de matière grasse, reconnaissable à sa forme allongée et sa paille de seigle

Le Valençay fabriqué à partir de lait cru et entier , salé et cendré au charbon de bois. L’histoire raconte qu’il était à l’origine pyramidal. Lorsque Talleyrand, résidant au Château de Valençay, voulut en offrir à Napoléon, il fit couper le haut pointu afin de ne pas lui rappeler sa défaite en Égypte. D’où sa forme actuelle de pyramide tronquée.

Du château de Verneuil sur Indre à la laiterie, une deuxième participation au thème Châteaux du RDV #EnFranceAussi, proposé par Sabrina du blog Entre Sarthe et Mayenne https://sartheetmayennefr.wordpress.com/ , RDV organisé par Le Coin des Voyageurs après le Visiter le Château de Kergrist à Halloween et Tonquédec

15 commentaires

  1. Je ne connaissais ni le château ni la laiterie ! C’est vrai qu’en Touraine il y a pas mal le choix niveau châteaux !

  2. bonjour vous êtes une spécialiste des châteaux de Touraine ? olala vos articles donnent envie ! vous connaissez toutes leurs histoires ! c’est magique

Laisser un commentaire