Visiter Padoue et sa chapelle des Scrovegni

Suite du voyage en Italie du Nord! Après Ravenne, Vérone et Ferrare, direction Padoue! Pour visiter Padoue, le centre à visiter est un peu plus étendu que dans les villes précédantes, conseil numéro 1: bien choisir l’emplacement de votre logement pour limiter la marche à pied!

Deux jours ne sont pas de trop pour visiter Padoue et découvrir tranquillement un maximum de ses trésors! Comme pour Bologne, Ravenne et Ferrare, y venir en train est très facile. Nous étions logés pour notre part près de la gare, idéal pour rayonner dans la région, mais un peu loin du centre de Padoue, pas mal de kilomètres à pied!

Week-end Padoue visite voyage citytrip Italie

Découvrir Padoue, histoire, art et patrimoine

Padoue est une cité étrusque de la plaine du Po. Devenue cité romaine, elle est la ville natale de Tite-Live. Attaquée par les Huns en 452, elle fut ensuite conquise par les Goths puis par l’empire byzantin et ensuite par les Lombards.
En 1405 la ville passa sous domination vénitienne. Le ghetto fut édifié en 1516.
En 1797, Padoue passe à l’Empire autrichiene. En 1866,elle est annexée au récent Royaume unifié de l’Italie.

Padoue est traversée par le fleuve Bacchiglione qui s’y sépare en plusieurs canaux.
L’universtité de Padoue fut fondée en 1222, Galilée y a enseigné près de 20 ans . En 1678, Elena Lucrezia Piscopia y est la première femme au monde à obtenir un diplôme d’une université (en philosophie).

Incontournables à visiter à Padoue :  la chapelle des Scrovegni aux fresques de Giotto

La Capepella degli Scrovegni (du nom de la famille de banquiers qui fit réaliser les fresques de cette chapelle privée près de leur palais ), est l’une des plus belles oeuvres de Giotto.

Effet waouh garanti!

L’emplacement de la chapelle correspond à l’ancien amphithéâtre romain.

De Giotto, on se souvient souvent du bleu éclatant, mais les détails des scènes est aussi remarquable! Et parmi les histoires de la vie de la Vierge et du Christ, le baiser entre Anne et Joachim, les parents de la Vierge Marie… et plein d’autres détails à chercher !

Conditions de visite – réservation chapelle des Scrovegni

Restaurées il y a peu, les fresques sont désormais davantage protégées des visiteurs. Avant de pouvoir les admirer, on passe 15 minutes dans un « sas » pour adapter notre température corporelle à celle de la chapelle (et quand il fait des températures caniculaires à l’extérieur, cela se comprend!).

Pour patienter, une vidéo présente les fresques, avec des gros plans intéressants. Puis, ouverture des portes, et vous avez droit à 15 minutes dans la chapelle, en petit groupe. C’est court, je vous conseille d’avoir lu les explications avant, pour vous concentrer sur le plaisir des yeux! Mais c’est vraiment un incontournable à visiter à Padoue!

Pour les passionnés, des formules en soirée permettent d’y passer jusqu’à 40 minutes. Réservation obligatoire, par exemple ici http://www.cappelladegliscrovegni.it/index.php/en/

A visiter à Padoue : Musée Civici agli Eremitani

Dans la série très bonne surprise! On vient dans ce secteur pour les fresques de Giotto, on découvre que le billet comprend aussi ce musée… et l’on y passe beaucoup plus de temps que prévu!

Collections archéologiques et picturales font un ensemble à ne pas manquer! J’ai particulièrement été intéressée par les collections archéologiques sur les premiers peuples de la Vénétie, mais la collection de peinture est aussi très intéressante (portrait d’un jeune sénateur par Bellini, Madone de Mantegna, Véronèse, Tiepolo, Tintoret, Titien, ils sont tous là!). Egalement, peintures provenant de la chapelle du Palazzo dei Carrara de Padoue par Guariento di Arpo.

Visiter l’église des Eremitani de Padoue

Dans le même quartier, on n’oublie pas de jeter un petit oeil à cette église. Malheureusement très endommagée lors des bombardements de 1944, elle comportait de nombreuses fresques d’Andrea Mantegna (1431-1506). Certaines fresques sont encore bien visibles, et d’intéressants panneaux expliquent leur conservation et donnent une idée de ce qu’elles étaient à l’origine. L’église comporte également un très beau plafond en bois ainsi que d’imposants tombeaux. N’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil en allant visiter la chapelle des Scrovegni.

Entrée libre. Façade en travaux cet été.

Son nom vient de l’ancien couvent des Ermites de saint Augustin.

Du côté église, un autre incontournable à découvrir, à l’autre bout de Padoue :

Visiter Padoue :La basilique Saint Antoine « il santo »

Lieu de pèlerinage dédié à St Antoine, mort à Padoue en 1231, suite à des miracles qui auraient eu lieu sur sa tombe la basilique est un véritable complexe où se pressent les pèlerins. C’est assez impressionnant de constater leur ferveur autour du tombeau du Saint et de la chapelle des reliques.
Donatello a réalisé les statues en bronze du maître-autel.

Photos interdites à l’intérieur, un aperçu pris sur Interior_of_the_Basilica_of_Saint_Anthony_of_Padua


3 cloîtres, un musée… pour tout savoir sur Saint Antoine!
Sur le parvis, statue équestre du condottiere Gattamelata (1453) par Donatello.

La façade de style roman est associée à 8 coupoles byzantines et une tour gothique.

La lumière de fin de journée lui va particulièrement bien!

A sa droite un autre petit complexe intéressant si vous avez un peu du temps:

Oratorio di San Giorgio

Une petite chapelle décorée de fresques d’Altichiero qui relatent les vie de Saint Georges et de Sainte Catherine.

Beaucoup de détails (et moins de foule que dans d’autres sites!)

Scuola del Santo

Au premier étage du siège de la confrérie de Saint-Antoine, la salle de réunion, avec un superbe plafond à caissons est ornée des fresques qui relatent la vie de Saint Antoine. Trois sont du Titien.

Nous y étions tout seuls, une belle ambiance!

A voir à Padoue : Prato della Valle

Après cette immersion artistique et religieuse, il est temps de prendre un peu l’air! Balade de fin de journée incontournable de toute visite de Padoue : se promener au Prato della Valle, une des plus grandes places d’Europe (8,86 hectares), avec son canal, ses statues, son île centrale (artificielle) , ses reflets dans l’eau… mais aussi ses concerts, ces feux d’artifice… Le samedi matin, c’est le marché qui s’y tient!

Les statues représentent des personnalités liées à l’histoire de la ville, militaires, papes, artistes (Antonio Canova sculptant le buste du général Antonio Cappello)… de quoi réviser ce qu’on a vu dans la journée!

Basilique Sainte Justine

La basilique Sainte-Justine donne sur la place, rendez-vous des artistes, des sportifs…

Fondée au VI ème sièce sur la tombe de Sainte Justine de Padoue, martyre, avec ses 122 m de long pour 82 m de large, la basilique est l’une des plus grandes de la chrétienté.

Pavement en marbre et pierre, autels en pierres polychromes… jettez-y un petit coup d’oeil au passage!

Visiter Padoue : canaux, tour de l’observatoire astronomique

Les canaux sont très nombreux à Padoue, côté ville ancienne comme ville moderne, de très beaux points de vue!

Du côté de la Porta Portello …

Le clou du spectacle : la tour de la Specola !

Tour de l’observatoire

Balade indispensable de fin de journée! Longer les canaux jusqu’à la Tour de la Specola, vestige le plus ancien de l’observatoire astronomique installé dans le château médiéval de Padoue. L’observatoire, fondé en 1764, a été rattaché à l’Institut national d’astrophysique (INAF). A l’heure où le soleil décline, le reflet dans le canal, à l’intersection en fait de deux canaux, est magnifique!

Balade dans le centre de Padoue

D’un incontournable à visiter à l’autre, vous aurez déjà bien arpenté Padoue, mais ce n’est pas fini (quand je vous dit que deux jours ne sont pas de trop!)!

Dans le coeur de Padoue, vous ne manquerez par le Caffè Pedrocchi , à la forme d’un clavecin, sur les traces de Stendhal, mais aussi des étudiants qui se révoltèrent contre les Autrichiens en 1848 . A l’étage petit musée del Risorgimento (nous n’avons pas eu le temps!). Les terrasses sont nombreuses dans ce quartier étudiant, d’une arcade à l’autre, du café au Spritz, à toute heure de la journée, les occasions de se poser ne manquent pas!

Le Palazzo del Bo, université de Padoue

L’université fut fondée en 1222, d’abord pour le droit, puis pour les lettres, sciences et médecine.
Galilée y enseigna 18 ans les mathématiques. De nombreux intellectuels y viennent depuis Byzance, avec des manuscrits grecs qui vont faire de Padoue un centre important de l’Humanisme. C’est ici qu’ Elena Lucrezia Cornaro-Piscopia, fut la première femme à obtenir un doctorat universitaire, en philisophie, au XVIIème siècle..
On peut visiter le Teatro Anatomico (1594) qui était le lieu où les étudiants en médecine assistaient aux dissections (fermé la semaine du 15 août où nous y étions). Nous avions pu voir celui de Bologne.

A visiter à Padoue Le palazzo della Ragione

L’ancien palais communal édifié en 1218 est orné d’une superbe loggia

Le palazzo sur la place delle Erbe.

A l’intérieur, si les fresques de Giotto ont malheureusement disparu dans un incendie, celles des artistes padouans du XV et XVI valent le coup d’oeil (les mois, les saints et activités associés) tout comme les dimensions du « Salon » de 81 m de long! Il est le siège d’expositions temporaires.
Un impressionnant cheval de bois y trône, autrefois utilisé lors des tournois, ainsi qu’une « pierre de la honte » où l’on exhibait les mauvais payeurs…

Côté piazza della fruta, avec au fond la tour degli Anziani , palais érigé en 1285, un des plus anciens de la ville. Colonne médiévale du Peronio.

Piazza dei signori

Elle est bordée par le Palazzo del Capitanio, résidence des gouverneurs vénitiens avec sa tour de l’horloge et son lion de Saint Marc.

Le baptistère du Duomo

Si la cathédrale en temps que telle n’a pas beaucoup d’intérêt, son baptistère mérite une visite ainsi que la place sur laquelle ils sont situés! Ensemble de fresques réalisées par Giusto de Menabuoi. scènes du paradis, annonciation, de l’apocalypse et son monstre à 10 têtes.

Visiter Padoue , si vous avez encore du temps

Le ghetto

En sortant du duomo, les rues face à vous conduisent dans l’ancien ghetto aux ruelles étroites, avec leurs arcades, quelques traces de fresques et un petit musée dans une synagogue.

La citadelle franciscaine , église et couvent de San Francesco

A l’écart des lieux très touristiques de la ville, un petit cloître envahi par la végétation, un bénévole passionné essayant de nous expliquer en français les fresques du cloître, une très bonne surprise!

En 1414 y est construit un grand complexe avec couvent, hôpital… Plusieurs frères de Saint-François de Padoue enseignèrent la théologie à l’université.

Restaurant avec vue sur Padoue

Plus excentré, le restaurant au 12ème étage de l’hôtel HN Padova possède une terrasse avec une très belle vue sur la vielle ville et les montagnes environnantes (moins sur la ville moderne au premier plan!).

Se déplacer autour de Padoue

C’est une région d’Italie où l’on se déplace très facilement en train . Padoue est par exemple à 30 min de Venise, on peut également rejoindre rapidement Vérone, Trévise, Vicence… c’est ainsi que nous avons fait la plupart des excursions. Padoue est un bon point de départ pour visiter la région en rayonnant autour.

Au départ de Padoue…

A faire et voir dans les environs de Padoue

– le parc régional des collines euganéennes, de belles balades à faire dans cette zone volcanique aux sources d’eau chaude, pousser jusqu’au village d’Arqua Petrarca où le poéte Pétrarque s’était retiré , à Monselice, ses nombreux palais et le sanctuaire des 7 chapelles du XVIIème ou encore Montagnana et ses 2 kms de remparts et ses 24 tours hexagonales.

– les villas de la Brenta (à suivre!)

Visiter Padoue

Bref, Padoue est une destination idéale pour un citytrip de quelques jours, un grand week-end n’est pas de trop pour en découvrir toutes les facettes!
A suivre, d’autres visites : Trévise, Vicenze…. 
 
 

 

8 commentaires

  1. J’avais prévu d’y aller pour rendre visite à une amie en Erasmus là-bas mais c’est râpé haha je prends note de tes conseils !

Laisser un commentaire