Site icon Tours et culture

exposition Marcoville église Saint-Julien Tours

Ce mois ci, le thème du RDV #EnFranceAussi de lecoindesvoyageurs.fr , proposé par Caro est « exotique », je cherchait un thème pour compléter ma série : Visites de Tours , monuments, itinéraires thématiques.

Quand le thème a été lancé il y a quelques mois, je pensais à un article plutôt orienté nature, le jardin botanique de Tours proposait une thématique « Aux couleurs du Japon » qui m’inspirait, mais je n’avais pas prévu qu’entre temps mes projets immobiliers allaient s’accélérer et que les sorties allaient se transformer en remplissage de cartons! Sans parler des sorties faites en 2019 (voir 2018, gloups) qui n’ont toujours pas leur article sur le blog…

Parmi elles, une exposition appréciée au printemps dernier à Tours : Marcoville, à l’église Saint-Julien.

Et des palmiers et autres bananiers dans une église de Touraine, c’est bien exotique, non?

Exposition Lumières célestes Marcoville

A l’entrée dans l’église, une forêt tropicale nous accueille, les troncs des arbres répondent aux piliers de la nef, et nous invitent à lever les yeux…

D’emblée, nous sommes projetés dans un autre monde… jardin d’Eden, Paradis fantasmagorique, on laisse les bruits et l’agitation du centre-ville derrière nous, et l’on se laisse porter…

Marcoville pour Marc Coville , né en 1939, s’est spécialisé dans la sculpture à partir de matériaux de récupération et du travail du verre. A Tours, plus de 50 Vierges et 30 000 poissons étaient réunis!

J’ai visité deux fois l’exposition (gratuite) , une première fois peu après son ouverture, au printemps, un soir où j’y étais presque seule, et quelque chose d’indéfinissable s’est produit. Une véritable émotion face au foisonnement des oeuvres, à la sonorisation qui les accompagne, aux balancement des anges et à leurs ombres mouvantes… un instant hors du temps, magique.

J’y suis retournée au mois d’août avec Tania, il y avait foule, la magie a moins opéré, mais j’ai alors pu porter d’avantage mon attention sur les matériaux utilisés, le travail du verre, une autre vision de l’exposition.

Le verre des oeuvres répond à celui des vitraux, un véritable dialogue entre l’expo et le lieu. Une exposition surprenante, qui aura attiré beaucoup de monde cet été dans cette église!

Eglise Saint-Julien Tours

L’exposition est aussi l’occasion de redécouvrir cette église de Tours, située à mi-chemin entre la basilique Saint-Martin et la cathédrale Saint-Gatien, et qui mérite aussi le détour, notamment pour ses chapiteaux. L’église est souvent utilisée pour des concerts, un endroit qui vit!

Elle faisait partie d’un ensemble abbatial fondé par Grégoire de Tours vers 575. Elle fut remaniée à de nombreuses reprises.

Plus classique, ne pas oublier non plus de visiter Visite cathédrale Saint Gatien Tours cloître de la psalette

Concours, un guide touristique à gagner!

Ce mois-ci, c’est le Géoguide Coup de Coeur de la Martinique est à gagner ! Pour cela, rien de plus simple, vous laissez un commentaire sur un des blogs participants et vous l’indiquez sur la page facebook EnFranceAussi, bonne chance!

Vous pouvez retrouver la liste de tous les participants sur la carte ici : exotique

Quitter la version mobile