Street Art à Tours avec MifaMosa

Un circuit Street Art à Tours à la découverte des oeuvres de l’artiste MifaMosa au fil d’une balade dans le Vieux Tours, cela vous dit ? Virtuellement pour le moment, bien sûr!

Le thème du mois de RDV #EnFranceaussi, initié par Sylvie Le coin des Voyageurs, choisi par Deux dames en van – Blogs voyage avait pour thème « Un portrait / Une rencontre », j’ai choisi de mettre à l’honneur un artiste qui donne le sourire à nos rues, et ça fait beaucoup de bien en ce moment!

Photos prises le 6 mars, pour une fois j’étais en avance pour les articles du RDV, une balade qui s’est avérée ensuite être une dernière soirée à Tours avant… longtemps.

MifaMosa et les plaques de rues

MifaMosa est un artiste basé à Orléans, ville où, en 2017, il a collé sa première mosaïque au dessus d’une plaque de rue. Succès garanti, passants et internautes conquis, il n’y avait plus qu’à continuer! De l’humour, des noms détournés, de la fantaisie… des clins d’oeil qui donnent le sourire, comment ne pas adhérer au concept ?

Depuis, au fil de ses déplacements, ses émaux dans son sac, on peut en découvrir à Orléans, Tours, mais aussi Lyon, Lille, Saint-Malo, Clermont Ferrand, Angers, Chartres… ouvrez l’oeil! Vous pouvez le suivre ici https://www.instagram.com/mifamosa/

mosaique plaque rue mifamosa

Les oeuvres sont discrètes, à Tours, j’étais bien souvent passé devant certaines sans les avoir remarquées, avant de me mettre à leur recherche pour cet article!

visiter Tours sur les traces de MifaMosa

Pour visiter Tours, chercher ces mosaïques est une façon de découvrir la ville de Tours aux allures de jeu de piste pour les petits et un angle d’approche original des principaux monuments de la ville pour les grands!

Je vous propose un itinéraire qui vous permet de découvrir l’essentiel des curiosités de Tours et toutes les plaques actuellement posées par MifaMosa, à remettre à jour avec ses futures créations!

Au final, je vous propose donc un article qui parle de Tours sans vous en montrer beaucoup, je vous renvoie en revanche au fur et à mesure aux articles que j’ai consacré aux différents quartiers que l’on traverse sur cet itinéraire si vous avez envie d’en découvrir plus.

Point de départ : les bords de Loire avec le quartier château de Tourscathédrale Saint GatienMusée des Beaux Arts (à la saison des magnolias en fleurs, c’est encore mieux!)

Avec une première plaque à chercher, qui vous fera contourner la cathédrale et découvrir une petite place que peu de visiteurs connaissent, entourées de bâtiments remarquables … (et même, si vous avez un peu de temps en plus, je vous conseille une petite extension à la balade : profitez en pour jeter un oeil dans la rue du Général Meunier, descendez jusqu’au jardin des vikings, et découvrez ainsi l’histoire ancienne de Tours côté Antiquité et Moyen Age, et au passage, vous découvrirez en face du cinéma Studios une autre artiste de Street Art, j’en parle en bas de cet article… avant de revenir par la rue des ursulines à la cathédrale )

Cap ensuite sur la Rue Colbert, ses maisons à pan de bois, ses restaurants de toute sorte (une pensée particulière pour Le petit atelier), l’incontournable passage du coeur Navré, et jetez un oeil sur les rues adjacentes : une oeuvre de Mifamosa à l’angle de la rue du Cygne, mais aussi d’autres artistes à découvrir (j’ai un faible pour les ours parachutistes du quartier et une autre des filles du vent de Gil Kd après celle du cinéma). Si vous avez le temps, je vous invite à une petite boucle supplémentaire rue des cordeliers, rue de la scellerie, pour découvrir le grand théâtre – opéra de Tours et remonter à la rue Colbert en passant par la fontaine de Beaune Semblançay)

On passe ensuite à côté de l‘église Saint-Julien , on traverse la rue Nationale, l’axe principal de Tours, et l’on ne se laisse pas happer par la façade du CCCOD (on y reviendra pour une expo, un goûter ou un brunch!), c’est à l’angle de la rue du commerce que l’on découvre la prochaine plaque de rue ornée par Mifamosa.

On suit la rue du même nom, on peut reprendre quelques forces à la fabrique à jus par exemple, prendre le temps d’admirer l‘hôtel Gouïn et sa superbe façade….

Circuit découverte du Vieux Tours

On arrive dans ce qui est peut-être la quartier le plus touristique de la ville et en même temps le plus méconnu peut-être : la plupart des guides se contentent des incontournables : place Plumereau, tour Charlemagne, basilique Saint-Martin, mais dans chaque rue autour de la place, il y a quelque chose à voir! Et en cherchant les mosaïques de Mifamosa justement, c’est l’occasion d’en arpenter quelques unes : rue de la Paix, rue des Cerisiers, du Poirier et place Plumereau bien sûr (surnommée place plume par les tourangeaux ) de quoi découvrir un mélange de maisons médiévales et renaissance dont on ne se lasse pas!

Deux articles à lire pour découvrir le quartier : autour de la place Plumereau et du Vieux Tours

Avec juste quelques photos prises cette soirée là autour de la Place Plumereau

On enchaîne ensuite avec un « tournicotage » de l’autre côté de la place Plum’ : rue de la Monnaie , place du même nom (avec une pensée pour la Maison du Petit Soleil…) , rue du petit soleil et sa mosaïque et on admire les sculptures des maisons avoisinantes…

plaque rue petit soleil tours

On suit ensuite la rue du Grand Marché jusqu’à la place de la victoire (on peut s’arrêter pour une pause gourmande chez Smaak ou El Cafecito , jeter un oeil aux expos de la Boite noire au passage et retrouver une autre fille du vent de Gil Kd)

Puis, attention à ne pas vous perdre, nouveau tournicotage : rue de la grosse tour, rue des Balais, rue du serpent volent pour un retour à la rue du grand marché. On traverse la place dite du Monstre, on suit la rue de la Rôtisserie et ses tours d’escaliers qui penchent dangereusement, et l’on descend vers la Tour Charlemagne et la Basilique Saint-Martin après avoir trouvé une arbalète…

De là, ( pour les gourmands, on peut faire un détour avant aux Halles…) vous pouvez passer par la rue Léonard de Vinci pour rejoindre la place Jean Jaurès (hôtel de ville, palais de justice), et suivre le boulevard Heurteloup pour la dernière étape, une petite incursion dans le quartier Velpeau qui vous conduira à la rue de Madagascar

De là, vous pourrez remonter vers votre point de départ, ou poursuivre sur les traces d’autres artistes locaux :

Street Art à Tours

Je vous avais déjà parlé des Filles du vent de Gil Kd que je trouve magnifiques, vous en avez croisé certaines sur la première boucle, mais d’autres sont à découvrir :

Street art à Tours, avec Gil KD

Et on peut en admirer aussi dans d’autres villes de la région par exemple : Balade à Bléré , oeuvres de Gil KD

Ce sont vraiment deux artistes dont j’apprécie beaucoup le travail, les connaissiez-vous ?

Street Art – St Pierre des Corps

Du côté des ponts sous l’autoroute, des anciens ateliers de la SNCF, du mur et des ateliers de la rue de la Morinerie… les graffeurs s’en donnent à coeur joie!

Par exemple Siksatnam

Tags Par Siksatnam - St.-Pierre-des-Corps (France)

Coucher de soleil sur la Loire à Tours

Un petit bonus, ce soir là, pour finir la balade, du côté du pont Napoléon, le spectacle de la nature était magnifique, je ne résiste pas au plaisir de le partager ici! Arc en ciel d’un côté, coucher de soleil de l’autre!

Bref, une très belle balade!

Et l’approche Street-art de la ville de Tours m’a permis aussi de redécouvrir certaines rues où je n’étais pas passée depuis longtemps!

L’ensemble est tout à fait faisable à pied, ou au départ de la gare de Tours, située en plein centre ville

visiter tours street art mifamosa itinéraire

24 commentaires

  1. Ce qui m’avait le plus frappé à Tour, lors de notre dernière visite, il y a 2 ans, c’est sa magnifique basilique Saint Martin, son imposante cathédrale, et ses maisons en pans de bois. Magnifiques les magnolias, merci pour cette belle balade pleine de souvenirs !

  2. Très sympa ces oeuvres illustrant le nom des rues ! C’est là que l’on se rend compte que leurs noms sont très « figuratives ». 🙂
    En tout cas, tu auras bien pu profiter de ta dernière sortie avant de rester chez toi !

  3. C’est très sympa cette balade en mode jeu de piste qui permet de découvrir une ville de façon ludique. Très chouette aussi les mosaïques ! Merci pour ta participation !

  4. Nous adorons chasser le street-art alors je n’ai pas vraiment besoin d’un coup de pouce pour avoir envie. mais je ne connaissais pas cet artiste et j’aime bien ce qu’il fait à partir des noms de rues.

  5. Quelle belle balade street art dans les rues de Tours ! Grâce à ton article, j’ai pu découvrir que certaines œuvres que j’ai croisées à Clermont-Ferrand l’été dernier étaient de MifaMosa.

Laisser un commentaire