Je me suis tue – Mathieu Menegaux

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux.

J’aime beaucoup la couverture du poche paru en début d’année:

Mon petit mot

Voici un livre choc!
Un court texte, dense, qui prend aux tripes et coupe le souffle.

Parce que le soir où tout a basculé dans ce tunnel, Claire, cela pourrait être nous, être notre mère, notre soeur, notre fille… et que n’est pas née celle qui pourrait être sûre de la réaction qu’elle aurait à sa place.

Alors on oscille entre compréhension et effroi, on craint de découvrir la suite, de tourner la page qui mène vers l’inéluctable.

un premier roman saisissant, que je ne suis pas prête d’oublier, et qui soulève bien des questions, sur le « statut » de victime en particulier… pour que la honte change de camp, c’est bien ce que disait le slogan?

Il y a aussi la musique qui l’accompagne, une multitude de citations, comme autant de respirations…ou d’accélérateurs d’émotions.

le Challenge « Objectif PAL » d’Antignone.

objectif pal

6 commentaires

Laisser un commentaire