A l’insu de la nuit de Rosetta Loy

All’insaputa della notte
Traduit par Françoise Brun
Rivages , 2003
1939. L’arrière -saison est belle. De grands bourgeois italiens profitent des dernières heures ensoleillées avant le déclin du jour.
Nous sommes à ce moment qu’elle appelle « l’instant d’avant la grande nuit ».
Celle qui s’abattra sur l’Europe au cours de l’automne 1939.

Mon petit mot

Ma première rencontre avec cette auteure avait été en demi-teinte… la seconde aussi!

La première main de Rosetta Loy

Neuf nouvelles …  l’insouciance, le temps du tout va bien, avant le tout va mal, les derniers instants autour de la déclaration de guerre… le thème avait de quoi être intéressant, l’Italie en prime… mais je n’ai pas vraiment accroché.
Est-ce le format de la nouvelle?
Est-ce un peu trop de légèreté?
Difficile à dire… en tout cas , je suis restée plutôt extérieure face à ces micro-signes d’un monde qui change.

J’ai trouvé ceci dit très intéressante la description de la grande bourgeoisie de ces années là, leurs préoccupations parfois à mille lieues de la réalité…
Les peurs des uns, l’aveuglement d’autres… et la vie quotidienne qui continue à se dérouler, comme si de rien n’était ou presque…

Bref, une lecture en demi-teinte!

Dans le cadre des challenges

Challenge Femmes de Lettres
challenge femmes de lettres logo bannière

 

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s