Chanson douce Leïla Slimani #MRL16

Gallimard Août 2016

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer.
Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Mon petit mot

Elle fait partie, avec Gaël Faye et son Petit pays que j’ai beaucoup aimé, des jeunes auteurs dont on parle beaucoup cette rentrée, alors quand j’ai découvert ce titre dans la sélection des Matchs de Rentrée de Priceminister, je n’ai pas beaucoup hésité… et j’ai eu raison!

Un livre-choc!
L’on sait dès le départ comment tout cela va finir, le drame est annoncé dès les premières lignes, avant de nous faire remonter le temps : comment a-t-on pu en arriver à une telle horreur?
Comment cette nounou en apparence si parfaite a pu commettre une telle atrocité?

Et petit à petit , les signes annonciateurs nous sautent à la gorge, tout comme l’aveuglement de l’entourage, qui n’a rien voulu voir…
Inéluctable…
Et cela fait d’autant plus froid dans le dos…

Les concepts autour de l’éducation (et la conciliation carrière professionnelle – vie familiale) , le rapport à l’autre, les différences de classes sociales… beaucoup de psychologie au fil des pages !

Un livre dérangeant, après lequel on posera sans doute un tout autre regard sur les nounous promenant les enfants dans les squares… , qui fait réfléchir en tout cas, et qui est servi par une très belle plume.

Je n’avais pas lu le premier roman de cette auteure (je me rattraperais sans doute bientôt),  mais c’est de façon certaine un nom à suivre!

Merci à Christine du blog Plume de Cajou pour avoir sélectionné ce livre pour cette opération, ainsi qu’à Priceminister et à l’éditeur!

Dans le cadre des :
Rentrée littéraire 2016

Challenge Femmes de Lettres
challenge femmes de lettres logo bannière

20 commentaires

  1. Cette lecture ne me tentait pas spécialement mais j'ai lu dans le jardin de l'ogre la semaine dernière et ça m'a beaucoup plu, du coup je pense que je lirai aussi Chanson douce.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s