Mission récup’ Vinciane Okomo Claire le Gal fabrication tawashi

Éditions Rue de l’échiquier, livre paru en octobre 2019

Ce petit livre jeunesse tombe à point nommé dans ma réflexion du moment! Avec son « Mission récup' », Vinciane Okomo répond parfaitement à mes attentes!

Ceux qui me suivent aussi sur Instagram savent que mon déménagement a été l’occasion de mettre en route quelques changements qui germaient depuis longtemps mais dont je repoussais l’échéance : avec en particulier un axe autour de la réduction des déchets et des plastiques.

Mon objectif 2020 sera d’accroître cette évolution, j’ouvrirai une page sur le blog pour vous faire partager mon cheminement, et les alternatives testées.

Cet engagement, c’est aussi un vrai travail d’équipe sur mon lieu de travail « prof et élèves en transition » pour un mode de vie plus éco-responsable, ensemble, cela motive!

Alors ce livre, il aura toute sa place dans la BCD et en attendant, j’ai pu y conforter mes envies de changements et piocher de nouvelles idées !

Il y a d’abord un premier plan théorique sur les déchets, le recyclage, le poids écologique des différents matériaux, les limites du recyclage traditionnel … avec de petits jeux ou BD pour réviser en s’amusant.

Ensuite, place à la pratique avec des idées simples de réutilisations d’objets destinés à la poubelle. Papier mâché, bouteilles en plastiques, chaussettes orphelines… tous sont prêts pour une nouvelle vie.

C’est simple, clair, agréablement illustré par Claire Le Gal , de quoi donner envie d’en faire un peu plus pour la planète tout en partageant des moments bricolages bien agréables en famille ou entre amis !

Fabrication tawashi avec Mission récup’ Vinciane Okomo

Et, inspirée par Rat Fistole le petit personnage récurent du livre, passage immédiat à l’action! J’avais déjà commencé avec une vieille veste en polaire en train de se transformer en petits sacs de protection pour portable, gobelet et autres gourdes , pas de couture, on récupère d’un côté ce qui existe déjà, on noue de l’autre.

Deuxième étape, tawashi! Des petites éponges lavables et réutilisables à l’infini ou presque!

Fabriquer un tawashi avec des pinces à linge

Je n’ai pas de planche sous la main, alors je teste une version pinces à linge, pour un premier essai « j’essaye de comprendre comment ça marche! » Une chaussette esseulée, la manche de la même polaire, découpage des bandes, et hop, sur le cadre!

Premier problème au tissage, mon tissu rose est beaucoup plus étirable que le noir, pour la prochaine fois, je tacherai de trouver du similaire! Ensuite, c’est rapide une fois que le coup de main est trouvé. Pour une première, cela manque beaucoup de régularité, mais cela peut toujours servir, premier test sur la vaisselle dans la foulée, rien à redire!

Y a plus qu’à s’entraîner (et faire la chasse aux tissus à réutiliser ! )

Fabriquer un tawashi avec un cadre en bois et des clous

Deuxième soirée fabrication tawashi, cette fois avec une planche et des clous, cadre prêtés par une collègue, il faut reconnaître, côté tension des bandes, c’est beaucoup mieux! Et cette fois, les deux tissus étaient similaires, je progresse!

Bref, un livre qui ferait une excellente idée de cadeau de Noël et avec lequel j’ouvre avec un peu d’avance la rubrique « transition écologique » du blog !

https://www.ruedelechiquier.net/jeunesse/248-mission-r%C3%A9cup-.html

Merci Babelio pour cette lecture!

10 commentaires

  1. Dans cette collection j’ai lu Mission zéro déchet, là on va (encore) plus loin! J’ai quasiment ‘tuer’ mes déchets (genre la poublle ne sort que très rarement…) mais i l en reste, ou alors l’usé peut être recyclé! Bon petit guide, merci

  2. Hello
    J’ai entendu parler du tawashi mais je n’ai pas encore pris le temps d’essayer d’en faire.
    En tout cas, ce livre m’a l’air bien sympa pour nous aider dans cette mission récup.
    Bisous

Laisser un commentaire