Florent Marie Laberge

Les turbulences de la vie et de la guerre ont brisé Adélaïde. Seule l’affection de Florent éclaire encore ses journées. Ce dernier, à présent couturier célèbre, n’a pas été épargné non plus : il entretient désormais une liaison agitée avec un acteur. Il va devoir une fois encore soutenir sa vieille amie car Adélaïde finit par tout apprendre sur son défunt mari…


Mon petit mot

Une série que j’aurai mis trois ans à découvrir!
Le RDV du mois de novembre chaque année, après

Le Goût Du Bonheur Tome 1 – Gabrielle de Marie Laberge

Le Goût du bonheur, Tome 2 : Adélaïde de Marie Laberge

place au troisième et dernier volume : Florent!

Je l’avoue la fin tragique du tome 2 m’avait un peu refroidie… on s’attache beaucoup aux personnages, et en voir ainsi disparaître tragiquement à la fin de chaque tome… il m’a donc fallu un an pour ouvrir le dernier!

J’avais peur de m’y perdre un peu tant les personnages sont nombreux (un arbre généalogique ne serait pas inutile ! ) mais j’ai vite retrouvé le fil de l’histoire et cette « addiction » à la série!

Des drames, il y en a encore, et des épreuves multiples pour les uns et les autres, mais heureusement, la plupart des héros finissent pas atteindre une certaine sérénité, voir même à prétendre (enfin!) à ce fameux goût du bonheur!

On retrouve des thèmes importants développés dans les précédents volume, autour du droit des femmes en particulier (contraception, avortement, mais aussi place dans le monde du travail) , le Québec anglophone / francophone, l’homosexualité est plus développée, tout comme la religion. dans un monde qui évolue à toute vitesse pour les uns, beaucoup plus lentement pour les autres.

Il y a toujours aussi le plaisir de la langue et de ces délicieuses expressions québécoises…
Bref, une très belle fresque historiquo-sociale du Québec que je vous invite à découvrir si ce n’est déjà fait!

quebecennovembre_600

objectif pal

16 commentaires

  1. Ayant lu plusieurs sagas du même genre (Les filles de Caleb , Un bonheur si fragile…) je ne me suis pas décidée à lire celle-ci. Finalement, je le regrette…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s