BD Médée 1 l’ombre d’Hécate

BD Médée tome 1 l’ombre d’Hécate, Scénario : Blandine Le Callet Dessin : Nancy Peña Mise en couleur : Céline Badaroux-Denizon, Sophie Dumas – Lettrage : Fanny Hurtrel, bande dessinée parue aux éditions Casterman

BD Médée 1 l'ombre d'Hécate

BD Médée 1 l’ombre d’Hécate :

J’ai lu et vu au théâtre de nombreuses versions du mythe de Médée, un personnage assez fascinant par tous les symboles qu’il véhicule et toutes les revisites possibles. J’avais entendu beaucoup de bien de cette adaptation en BD mais j’ai attendu que tous les tomes soient parus avant de me lancer, pour pouvoir les lire de façon assez rapprochée, et j’en suis ravie.

Si le sujet vous intéresse, voir ici la rubrique Le mythe de Médée dans la littérature et l’art et en BD Circé la magicienne Richard Marazano Gabriel Delmas

La romancière Blandine Le Callet et l’illustratrice Nancy Peña ont choisi de lui donner la parole dans cette bande dessinée en 4 volumes et à l’issue de ce premier tome, j’aime beaucoup les choix qu’elles ont opéré.

On découvre ici une Médée à la fin de sa vie, qui revient d’abord sur son enfance, et va pouvoir enfin nous livrer sa vérité (on pense à la Medée de Christa Wolf ).

Tout semble commencer par une enfance heureuse, insouciante, bénie des Dieux… mais être née fille complique très vite la situation.

BD Médée 1 l'ombre d'Hécate

Aux uns le tir à l’arc, à l’autre la broderie… mais Médée montre très vite la force de son caractère, volontiers rebelle. L’initiation aux mystères d’ Hécate va lui permettre de découvrir un autre monde , les remèdes, les plantes, toute cette « magie » au yeux des uns, science aux yeux des autres.

Et puis il y a la famille… plus que complexe. J’ai beaucoup aimé les choix opérés par l’autrice pour présenter les relations entre eux, la figure assez monstrueuse du père en particulier, la maladie du jeune frère, cela donne du sens à la suite, et apporte un éclairage qui fait tout à fait sens aujourd’hui. Son enfance n’est généralement pas la partie la plus développée dans les différentes versions du mythe que j’ai pu lire, le choix est intéressant.

Médée grandit au fil du volume et devient une très belle figure féminine, tiraillée entre sa loyauté filiale et son sens de la justice, ses liens avec les autres membres de la famille et sa propre soif de liberté.

J’ai hâte de voir apparaître Jason dans le tome 2 pour voir comment la suite va être traitée !

Une participation au challenge Petit Bac , catégorie couleur

13 commentaires

  1. Elle me fait de l’oeil depuis un moment cette série ! Tu me donnes encore plus envie d’y plonger. Et chouette tous ces liens pour découvrir plus en profondeur le mythe.

  2. le genre de lecture qui me plaît toujours ! J’ai déjà souvent vu passer cette couverture sans jamais l’emprunter.

Laisser un commentaire