Aqueduc de Contray et fontaine d’Orfonds forêt de Loches

Balade à Ferrière sur Beaulieu, promenade et pique-nique en forêt Loches, deuxième avec la balade Aqueduc de Contray et fontaine d’Orfonds forêt de Loches. Après cet article : Balade des étangs de Ferrière sur Beaulieu forêt Loches, on reste sur la commune de Ferrière pour l’essentiel, de l’autre côté de l’axe routier Loches-Genillé, pour un itinéraire à la fois forestier et historique sur le thème de l’eau. A quelques kilomètres de la cité royale de Loches, le village de Ferrière-sur-Beaulieu offre décidément de belles possibilités de balades en forêt ou en campagne!

L’itinéraire la la balade de l’aqueduc de Contray et fontaine d’Orfonds

Inspiré de celui -ci

Aqueduc de Contray et fontaine d'Orfonds forêt de Loches

Au départ de la maison forestière d’Orfonds, on traverse la D31 pour rejoindre la bien nommée route de Bellevue. Elle serpente sur les hauts de Loches et offre un beau point de vue (avec jumelles ou bon zoom ce qui n’était pas mon cas avec ce petit appareil photo) sur la cité royale de Loches. Petite boucle ensuite avant de remonter en direction de Contray et son aqueduc (vous découvrirez au fil du circuit que la campagne lochoise est tout saut plate!).

L’aqueduc de Contray en forêt de Loches

Datant du 1er siècle, cet aqueduc gallo-romain servait à alimenter une villa privée. Au bord d’un chemin, à la lisière de la forêt, 4 piles sont encore visibles. Le captage devait se faire à une source en forêt, peut-être celle d’Orfonds justement, voir plus bas dans l’article. Il mesurait environ 1, 5 km de long.

Le chemin rejoint ensuite la D31 à traverser pour retrouver la forêt.

La fontaine d’Orfonds en forêt de Loches

Deuxième point de curiosité du circuit : la fontaine d’Orfonds. Peut-être la source qui alimentait l’aqueduc, ou une de ses voisines. Un petit chemin bien indiqué permet de la rejoindre. Plusieurs panneaux explicatifs y sont disposés, sur l’histoire comme la faune et la flore (livret disponible à l’office du tourisme de Loches)

Sur le site, deux monuments à découvrir : la cave du roi Charles VII, dont il ne subsiste qu’un fragment de mur et l’amorce d’une galerie voûtée, entièrement comblée. Le lieu servait de relais de chasse, grande passion des rois d’alors. Et selon une légende, c’est aussi là qu’il rencontrait sa belle maîtresse Agnès Sorel… Elle se trouvait à proximité de la chapelle Saint-Nicolas du Bois, disparue au XVIème siècle.

En face se situe la source d’Orfonds, en forme de fer à cheval, associée elle – aussi à sa légende

Orfons, magicien et voleur, (il avait dérobé la robe blanche parsemée de diamants de Notre-Dame-de-Beautertre et  fondu en lingots d’or la statue de Saint Bruno de la Chartreuse du Liget) fut condamné à rester enfermé dans la crypte de la chapelle Saint-Nicolas-du-Bois. Une seule fois par an, à chaque minuit de Noël, il pouvait, avec une clé magique, s’échapper de la crypte, et se livrer à son occupation favorite : vanner les pièces d’or de son trésor … Il coule ainsi de l’or de le ruisseau, qui n’est jamais tari… Même en plein été en effet, un léger filet d’eau y coule souvent.

Et pour d’autres légendes en forêt de Loches, direction l‘étang du pas aux ânes

A proximité, faites également un tour à Chambourg et son gué gallo-romain : Balade à Chambourg sur Indre et son pont « romain »

Aqueduc de Contray et fontaine d’Orfonds forêt de Loches:

Aqueduc de Contray et fontaine d'Orfonds forêt de Loches

8 commentaires

  1. Il y a déjà de quoi être conquis par le cadre, le calme, la clarté de l’eau. ..

Laisser un commentaire