Premier sang d’ Amélie Nothomb

Mon avis sur Premier sang d’ Amélie Nothomb, roman paru aux éditions Albin Michel, rentrée littéraire 2021 (toutes mes chroniques :  avis sélection rentrée littéraire 2021).

Cela fait partie des RDV de rentrée! Si vous avez aimé Métaphysique des tubes Amélie Nothomb, vous devriez aimer ce dernier opus, qui revient à l’histoire familiale de la romancière.

Mes autres titres d’Amélie Nothomb chroniqués ici les aérostats ; Soif ; Les prénoms épicènes ; Frappe-toi le coeur , Métaphysique des tubes

Premier sang d' Amélie Nothomb

Dans Premier sang , Amélie Nothomb se glisse dans la peau de son père Patrick, disparu il y a peu. De son enfance, particulièrement romanesque, à la prise d’otages Stanleyville (désormais Kisangani, au Congo) au début de sa carrière de diplomate, elle en dresse un portrait tendre et touchant.

Le roman est bien construit entre ces deux époques, on remonte le temps avec attention, et surtout, elle nous fait beaucoup rire!

Car il n’aura pas été gâté dans son enfance le petit Patrick qui s’évanouit à la vue du sang ! La perte de son père d’abord, la dépression de sa mère… Chouchouté par ses grands-parents maternels, il est envoyé en vacances pour « s’endurcir » chez son grand-père paternel (côté Nothomb donc) et va découvrir un lieu et une tribu de cousins qui le marqueront profondément.

Mais d’épreuves en privations, ce qui aurait pu être un chemin de croix devient sous la plume d’Amélie Nothomb un conte initiatique particulièrement drôle ! Comme lui, on a hâte d’être aux prochaines vacances pour retrouver le château!

Et sans le savoir, c’est là qu’il a forgé les armes qui lui serviront ensuite dans sa carrière de diplomate. Le roman permet également de redécouvrir une page de l’histoire du Congo Belge avec cette terrible prise d’otages de Stanleyville.

Premier sang d’ Amélie Nothomb est à la fois un bel hommage au père, et un bon moment pour le lecteur, une double réussite qui en fait un livre que l’on peut ajouter sans hésiter à sa liste d’envies de la rentrée littéraire!

Mes autres titres d’Amélie Nothomb chroniqués ici les aérostats ; Soif ; Les prénoms épicènes ; Frappe-toi le coeur , Métaphysique des tubes une participation au challenge « Voisins voisines » 

10 commentaires

  1. Je lis tous les récits autobiographiques d’Amélie Nothom. J’attends celui-ci avec impatience à la bibliothèque.

Laisser un commentaire