En balade à Saint Aignan sur Cher

Visite de Saint Aignan sur Cher château, île, église

Première vraie balade-photos de l’année !

Après un janvier casanier, puis l’arrivée des microbes, ce mois de février chaud et ensoleillé donne envie de chausser les baskets et de saisir l’appareil photos!
promenade balade loir et cher
Visiter Saint Aignan sur Cher Loir-et-Cher
Et en Touraine, pas besoin d’aller chercher très loin pour trouver une belle promenade à faire, mêlant comme je l’aime patrimoine et nature.

Alors samedi dernier, direction Saint Aignan sur Cher, dans le Loir et Cher, bien connu pour le zoo parc de Beauval, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois :visite du zoo de Beauval

qui ne doit pas faire oublier la ville à proximité, qui mérite que l’on y fasse un petit arrêt !
Au départ de l’office de tourisme, un parcours de découverte du village est proposé, nous l’avons prolongé par une balade sur l’île sur le Cher pour profiter au maximum de cette belle journée!
(et sur la place du président Wilson où vous pouvez vous garer près du point de départ, la fromagerie Jacquin & Fils vaut le détour, ok, d’habitude je conseille d’avantage les pâtisseries, mais nous sommes dans une région où le fromage de chèvre, c’est important, et là, vous en trouverez de toutes sortes, ainsi que de nombreux produits régionaux! De quoi se composer un joli panier pique-nique à aller déguster sur les bords du Cher ! )
Bref, revenons au patrimoine, et direction d’abord le château par une petite grimpette le long des remparts…

pour atteindre la grille du château.

s’il s’agit d’une propriété privée, les différentes cours sont accessibles au public, c’est très agréable de s’y promener, et la vue sur la vallée du Cher vaut la montée également!

En entrant de ce côté, on découvre d’abord les vestiges les plus anciens du château dont la Tour  Hagard qui date IX ème siècle
Situé à un point stratégique sur cet éperon rocheux , Foulques Nerra s’empara de la forteresse en 1037.

En passant sous le porche, on découvre le château renaissance des Ducs de Beauvilliers.

avec de magnifiques terrasses sur le Cher

 

Du côté des communs, les écuries ont perdu leur faste….

 

A l’angle, la tour octogonale, érigée en 1830 par le Prince de Chalais, époux d’Elodie de Beauvilliers.

et enfin, la façade principale du château Renaissance

 
 

un bel ensemble à découvrir!

Une volée de marches, et l’on descend droit à l’église (bon, on ne s’appuiera pas trop sur la rampe…!)
Mais avant d’en faire le tour, un petit aller retour sous la façade du château, très imposant vu d’en bas!

Puis retour vers la collégiale, et sa devise républicaine

en tournant autour de l’église on découvre l’étonnante histoire de la « gisante » Jeanne de Perellos, exilée en dehors de l’église  » pour avoir détourné » Louis II de Chalon, comte de Saint-Aignan, de son épouse légitime vers 1420…

A l’intérieur, la crypte du XIe siècle conserve des peintures murales des XIIe et XIIIe siècles, notamment un Christ en majesté… mais l’appel du soleil a été le plus fort, cap sur le Cher!

Au passage, une cheminée attire le regard, sur la maison Boncour:

Et il n’y a plus qu’à profiter du soleil, du ciel bleu et du clapotis de l’eau!

Face au château, le pont nous rappelle l’emplacement de la ligne de démarcation pendant la seconde guerre mondiale et nous conduit sur une île qui invite à la balade! (on y trouve aussi la piscine, des jeux pour enfants…)

et une belle vue sur le château et la collégiale!

le deversoir sur le bras de l’autre côté de l’île

Retour en ville où on peut découvrir encore plusieurs maisons à pans de bois, une maison Renaissance, quelques vestiges de la ville du temps de sa splendeur économique, quand artisanat, tanneries et autres commerces fonctionnaient à plein régime!

La jolie petite place de la Paix où nous aurions volontiers pris un verre… mais trop tard ou trop tôt!

Quelques derniers bâtiments remarquables, la prévôté, les pompes et l’on repasse le rempart pour regagner le point de départ….

Au fil de la balade, si la pierre de tuffeau domine, quelques maisons insolites attirent l’oeil, avec une première jonquille aperçue à droite

Hors circuit, en repartant en direction du zoo la Villa Rose : Construite en 1922 par l’architecte Ducherau, elle est ornée de fresques, réalisées par des maçons florentins, elle a été restaurée en 2012.

Bref, si vous allez visiter le zoo de Beauval, faites un petit tour dans la ville de Saint-Aignan sur Cher, et montez à la terrasse du château!

13 commentaires

  1. Une ville qui mérite une balade, surtout quand c'est ensoleillé comme cela! (Les fresques sont bien aussi, tu sais) Sur l'ile a lieu (avait?) Jazz en Val de cherkeisha

  2. Merci pour ces photos, quel beau patrimoine !Ce soleil de la mi-février fait du bien, c'est vrai. Sur ma terrasse, les premières jonquilles se sont ouvertes ce matin.

  3. Merci pour votre visite dans mon univers. Cela me permet de découvrir votre jolie région que je en connais pas du tout ! Le temps est superbe et les photos très jolies…

  4. J ai découvert ton blog par le mien et me voilà. Je connais très mal le cher …un jour peut être car ce que tu nous montres est très sympa.Belle journée.Lavandine

Laisser un commentaire