Agatha Raisin 3 : Pas de pot pour la jardinière de M.C. Beaton

Suite de la série  Agatha Raisin avec une nouvelle enquête pour ce mois anglais, le tome 3 : Pas de pot pour la jardinière, de M.C. Beaton. Paru aux éditions Albin Michel. Traduit de l’anglais par Esther Ménévis

J’avais lu le tome 2 avec plaisir pour le début du mois anglais Agatha Raisin 2 Remède de cheval de M.C. Beaton (et avant Agatha Raisin, la quiche fatale – M. C. Beaton ) et j’ai donc sorti le suivant de la PAL pour finir le mois :

Agatha Raisin 3 : Pas de pot pour la jardinière de M.C. Beaton

Et finalement, j’aurais peut-être mieux fait de laisser passer un peu de temps! Certains m’avaient dit en commentaires du tome 3 s’être lassés un peu de la série, je vais avoir tendance à confirmer. Ayant encore bien en tête la situation d’Agatha j’ai trouvé que ce volume mettait beaucoup de temps à démarrer. Pour quelqu’un qui ne les lirait pas dans l’ordre et serait tombé sur ce volume par hasard, c’est sans doute bien, pour les autres, un peu lassant… son ancien métier, sa relation avec son voisin, son intégration dans le village… toujours la même chose!

Et puis , enfin, un mort! Une morte plutôt, jardinière hors pair, favorite du grand concours de jardinage locale, tandis que plusieurs jardins des concurrents ont été saccagés… Agatha va bien sûr se laisser entraîner dans l’enquête !

De confidences entre deux tasses de thé en repas bien copieux, elle va découvrir que la défunte qui semblait la nouvelle coqueluche du village était en fait bien peu appréciée… et que les suspects sont nombreux! Agatha est quant à elle fidèle à elle même, prête à tout et pour démasquer le coupable et pour remporter le premier prix du concours des jardins! Mais peut-être va-t-elle évoluer tout de même un peu…

J’ai retrouvé dans la deuxième partie ce qui me plait dans la série, mais je vais faire une petite pause avant de la poursuivre! A déguster à petite dose!

Un roman lu dans le cadre de deux challenges de lecture : l’ objectif PAL et le Mois anglais

L’image contient peut-être : texte

11 commentaires

  1. Je la retrouve toujours avec grand plaisir et m’offre la série chez France Loisirs au fur et à mesure de leur publication et donc de la chronologie. Il m’arrive cependant de lire deux ou trois histoires à la suite et toujours avec le même plaisir. C’est un excellent remède à la morosité, je trouve 🙂

Laisser un commentaire