Visiter l’ aiguille du midi Chamonix (en hiver )

Visiter l’ aiguille du midi Chamonix (en hiver ) : s’il y a bien une excursion incontournable à faire au départ de Chamonix, c’est celle-là! A la fois pour le panorama incroyable et pour la conception de l’infrastructure au sommet, cela fait partie des moments forts du séjour ! Pour mémoire, les premiers articles sur ce grand week-end sont là Visiter Chamonix Mont Blanc, que faire sans skier ? et Visiter Chamonix Mont Blanc, que faire sans skier ?

Monter à l’aiguille du midi depuis Chamonix

Le départ du téléphérique est à quelques minutes du centre de Chamonix ou de la gare SNCF, très facile d’accès. Vous pouvez acheter votre billet en ligne ou sur place, avec un horaire de départ à réserver. Certes, c’est cher, mais quand on voit la conception, on comprend pourquoi. Ne réservez pas trop tôt à l’avance, l’ouverture de l’aiguille du midi est très liée à la météo, elle était ainsi fermée le premier jour de mon séjour à cause de rafales de vent trop fortes au sommet. N’hésitez pas à consulter leur site avec des mises à jour régulières. En haute saison (l’été) la durée passée au sommet est limitée dans le temps, l’horaire du retour à ne pas dépasser vous sera donné à la sortie du téléphérique.

De mon côté, je suis montée avec la benne de 8H 45 , au milieu de skieurs prêts à dévaler la vallée blanche, j’étais la seule « touriste » du groupe et me suis retrouvée seule sur les premières terrasses de visite du sommet de l’aiguille, le bonheur! Un petit peu plus de monde en fin de matinée, mais cela restait très agréable. J’ai pu prendre le temps de contempler et de profiter !

Le soleil levant éclairant le Brévent en face de l’aiguille du midi.

Cela monte vite, avec un beau panorama sur la vallée. Culminant à 3 842 mètres, l’Aiguille du Midi est la plus haute des aiguilles de Chamonix et le téléphérique y menant, le plus haut de France. La montée dure environ 20 minutes et se fait en deux temps avec un arrêt – changement de cabine au plan de l’aiguille. A l’arrivée, tandis que les skieurs se lancent dans la pente, direction les terrasses panoramiques ( il faisait moins 11 au sommet, sur la face nord, avec le vent, gla-gla! Sur la face sud, c’était beaucoup plus agréable. Bref, couvrez-vous bien!) Attention aussi à l’effet altitude, le corps peut manifester son désaccord avec cette montée rapide en haute altitude (essoufflement, maux de tête, oreille bouchée…)

Visiter l’aiguille du midi

De mon côté, j’enclenche le mode contemplation ! Le soleil réchauffe vite l’atmosphère, on se croit en avion, survolant la vallée et la chaîne de montagnes autour du Mont-Blanc. Des panneaux explicatifs permettent de repérer les sommets environnants.

Le pas dans le vide

Profitant du peu de monde du début de matinée, je suis montée directement au point le plus haut de l’Aiguille. Un ascenseur permet d’atteindre la plus haute des terrasses (un peu d’attente peut être à prévoir en période d’affluence), vue à couper le souffle ! L’attraction du pas dans le vide n’apporte certes pas grand chose côté vue par rapport aux terrasses avoisinantes mais la conception de cette cage de verre suspendue au dessus du vide vaut le coup. S’il n’y pas trop d’attente, ce qui était le cas en ce début de matinée, on enfile des chaussons et on prend son tour dans la boîte, une belle expérience !

Un tunnel permet de passer d’une face à l’autre, plusieurs espaces d’expositions sont intégrés aux bâtiments, sur l’histoire de l’alpinisme ou encore les effets de l’altitude sur le corps. Mais c’est vraiment la vue qui l’emporte ! Le Mont-Blanc semble si proche… Le site de l’aiguille du Midi offre une vue sur les sommets et vallées environnantes, notamment les aiguilles de Chamonix , l’aiguille Verte et le glacier de Talèfre au nord-est, l’aiguille du Tacul, les Grandes Jorasses et la dent du Géant à l’est, la Vallée Blanche, le glacier du Géant et la pointe Helbronner à la frontière italienne au sud-est, le mont Blanc du Tacul , le mont Maudit et le mont Blanc au sud-ouest avec le glacier des Bossons, le dôme et l’aiguille du Goûter et au nord-ouest une vue sur la vallée de Chamonix et le massif des aiguilles Rouges. Au-delà, la vue porte sur les principaux sommets de plus de 4 000 mètres français.

le panoramique du Mont-Blanc

L’été, la Télécabine Panoramic Mont-Blanc au départ du sommet de l’Aiguille du Midi permet d’aller jusqu’à la frontière italienne et la pointe Helbronner, à 3 466 m où la gare d’arrivée permet la descente sur Courmayeur via le Skyway Monte Bianco . Avec une durée d’une trentaine de minutes, le parcours d’un peu plus de 5km, offre de superbes vues du glacier du Mont-Blanc et des Alpes Italiennes  en survolant la vallée Blanche et le glacier du Géant .

Où manger à l’aiguille du midi ?

Un restaurant traditionnel et une cafétéria sont installés au sommet, en fin de matinée, j’ai profité de la cafétéria pour me réchauffer un peu avec un bon chocolat chaud avec vue sur le Mont-Blanc.

Comment s’habiller pour visiter l’Aiguille du midi en hiver ?

Il peut y avoir entre 10 et 20 degrés de moins au sommet que dans la vallée, et le contraste était assez saisissant le matin entre le côté nord glacial et le côté sud, donc on s’habille chaudement (même en été) quitte à enlever une couche ou deux en cours de route ! J’ai apprécié la combinaison sous-gants et mitaines-moufles pour prendre les photos et remettre les doigts vite au chaud ! Bonnet, cache-cou, chaussettes de ski et sous vêtements techniques ne sont pas de trop pour compléter la tenue. Ne surtout pas non plus oublier les lunettes de soleil (et la crème solaire et le baume à lèvres) , la luminosité avec la neige est très forte ! Une gourde d’une boisson chaude dans le sac à dos sera aussi très appréciée.

Pour en savoir plus sur le contenu de mon sac à dos : Qu’emporter pour une randonnée d’hiver en sac à dos ?

La météo du jour :

En début d’après-midi le soleil chasse les ombres de la vallée, Chamonix semble un village de poupée… il est temps de redescendre, de merveilleuses images en tête.

Le plan de l’aiguille

Petite halte au retour au bar du plan de l’Aiguille, jusqu’au téléphérique suivant, histoire de prolonger l’expérience et d’admirer encore les installations impressionnantes !

L’été, plusieurs randonnées sont possibles depuis le plan de l’Aiguille, l’une permet de rejoindre la mer de glace en trois heures environ, une autre beaucoup plus facile conduit au lac bleu

Visiter l’ aiguille du midi Chamonix

Bref, c’est une expérience que je recommande vivement !

11 commentaires

  1. Pourquoi le temps est limité l’été ? A cause de l’affluence ? Tes photos sont magnifiques et donnent fortement envie d’y aller.

  2. C’est une très belle expérience en hiver, je ne l’ai fait qu’une fois en été. En haut, il faisait -1°C, mais au soleil c’était très agréable. J’ai souvenir qu’au bout de quelques marches montées, on commençait à s’essouffler légèrement. 😀

  3. […] Pour le dernier jour à Chamonix, découverte de l’activité raquettes ! Pour une première, je suis passée par la Compagnie des guides de Chamonix qui organise des sorties à la demi-journée ou à la journée (et même des séjours de plusieurs jours) , de quoi découvrir le matériel et l’activité en toute sécurité! Pour mémoire, les articles sur le reste du séjour : Visiter Chamonix Mont Blanc, que faire sans skier ? Randonnées d’hiver de Chamonix 1 le bois du Bouchet Visiter l’ aiguille du midi Chamonix (en hiver ) […]

  4. […] Visiter la mer de glace avec le train à crémaillère du Montenvers : un autre incontournable que je vous conseille à Chamonix après la montée à l’Aiguille du midi ! Voir les premiers articles Visiter Chamonix Mont Blanc, que faire sans skier ? , Randonnées d’hiver de Chamonix 1 le bois du Bouchet et Visiter l’ aiguille du midi Chamonix (en hiver ) […]

Laisser un commentaire