Visiter l’hôtel Pierre du Puy à Tours

Visiter l’hôtel Pierre du Puy à Tours, connu aussi sous le nom de maison de Tristan l’Hermite ou de Maison de la Cordelière. Une visite réalisée à l’occasion des journées du patrimoine (avec la belle Exposition vente  Odyssées 2021 Hôtel Goüin Tours Et la très intéressante Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine) Cet hôtel particulier du Vieux Tours , au 16 rue Briçonnet, est en effet très « particulier », rien à voir avec ses voisins! On se croirait plutôt dans les Flandres avec ses briques et son pignon à gradins (en escalier comme à Bruges par exemple : Visiter Bruges)!

Visiter l’hôtel Pierre du Puy à Tours

Le nom de Tristan l’Hermite, familier de Louis XI a souvent été associé à cette maison, sans que rien ne puisse l’étayer, de même pour son nom de Cordelière, le motif de la cordelière sculptée sur la façade était très à la mode après le veuvage d’Anne de Bretagne en 1498.

La devise inscrite sur la façade de la cour intérieure, « Prie Dieu pur », confirme en revanche son édification par Pierre du Puy, propriétaire en 1495, marchand et bourgeois de Tours, il s’agit d’un anagramme de son nom. Une partie du bâtiment était destiné à ses activités commerciales.

La maison en briques et pierres est bâtie autour d’une cour intérieure. On peut encore y voir d’imposantes cheminées et des traces de peintures sur les plafonds.

Au xviiie siècle, le bâtiment est racheté par Jean Charles Viot (1689-1766), négociant en soieries et juge-consul, qui fait construit l’hôtel voisin dans lequel il incorpore la maison.

L’escalier à vis de Saint-Gilles de la maison de Pierre du Puy

Mais le clou de la visite est le superbe escalier en vis de Saint-Gilles en briques (du nom de l’abbaye de Saint-Gilles où l’on trouve un escalier du même type), une merveille !

Les rendez-vous de Tristan, exposition, lectures, musique

La maison de Tristan accueillera à partir du 5 novembre une exposition « figures libres », avec également des lectures et musiques.

Au programme : Philippe Beaufils (travail du verre), Patrick Blanchandin (sculptures), Claudine Dumaille (peinture), KCO (plasticienne), Lem Niarty (plasticienne), Nikita (photographe) Giovanni Scarciello (sculptures) et André Sabas (dessin). Le lieu sera un très bel écrin aux œuvres de ces artistes et alors qu’il n’était souvent ouvert qu’aux journées du patrimoine, ce sera l’occasion de profiter plus souvent de ce bel endroit !

Un belvédère à Tours !

Au sommet de la Maison de Tristan, un belvédère offre un superbe point de vue sur la basilique Saint-Martin et la tour Charlemagne (d’où la vue est aussi superbe, voir ici Tours vue de la Tour Charlemagne )

On s’aperçoit bien que l’architecture de ce bâtiment est vraiment unique dans le paysage de tuffeau et d’ardoise environnant! On découvre également la cathédrale Saint-Gatien et la tour de l’horloge (anciennement du Trésor) , vestige également de l’ancienne basilique Saint-Martin .

Un lieu atypique dont il faut guetter les dates d’ouverture au public, cela vaut vraiment le coup!

Visiter l’hôtel Pierre du Puy à Tours

4 commentaires

Laisser un commentaire