BD Blanc autour Wilfrid Lupano, Stephane Fert

BD Blanc autour Wilfrid Lupano (scénario), Stephane Fert (dessin), bande dessinée parue aux éditions Dargaud, en janvier 2021

BD Blanc autour Wilfrid Lupano, Stephane Fert

Et une BD coup de coeur de plus !

Une BD qui confirme que Wilfrid Lupano est un incontournable après Quand le cirque est venu Lupano Fert et Un océan d’amour, Grégory Panaccione, Wilfrid Lupano qui étaient déjà deux coups de coeur ! Sans oublier les séries Le loup en slip ou Les vieux fourneaux !

Cette fois le duo Lupano – Fert se replonge dans une page à la fois capitale et dramatique de l’histoire ; la création de premières écoles destinées à des jeunes filles de couleur dans l’Amérique des années 1830.

Et après avoir vu la pièce de théâtre  Noire La Vie méconnue de Claudette Colvin par Tania de Montaigne dont je vous parlais hier, on sait qu’hélas le chemin fut très long et que de nombreux combats restent à mener.

En 1832 à Canterbury, petite cité paisible du Connecticut, Prudence Crandall accepte d’inscrire dans son école de jeunes filles Sarah, avide de savoir et particulièrement brillante. Oui mais voilà, Sarah est noire et les habitants de la ville font tout faire pour s’y opposer.

BD Blanc autour Wilfrid Lupano, Stephane Fert

Pourtant, la ville de situe dans les Etats d’Amérique du Nord et non dans le Sud esclavagiste. Mais l’année passée, la révolte sanglante menée par Nat Turner, un esclave noir qui savait lire et écrire a laissé des traces dans la population. La méfiance vis à vis de l’instruction donnée aux personnes de couleur va vite tourner à la haine. Et pour eux de toute façon, à quoi cela servirait-il ? Et si en plus ce sont des femmes…

Prudence Crandall va pourtant réussir à faire de son école la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l’abolition de l’esclavage. Mais le répit sera de courte durée…

Un texte fort, accompagné tout en délicatesse et pastel par le graphisme de Stéphane Fert qui construit un bel univers de poésie et de douceur autour de cette école, loin de la violence de l’extérieur.

La bande dessinée est accompagné d’un dossier historique où l’on découvre les biographies de ces pionnières qui méritaient bien ce bel hommage! Les portraits qui sont faits d’elles au fil de la BD sont très attachants, avec des caractères bien marqués!

La BD Blanc autour Wilfrid Lupano, Stephane Fert est une grande réussite, à lire et à faire lire sans hésiter !

Cette semaine c’est chez Noukette que vous retrouverez la liste des participations du mercredi ! C’est aussi une participation au challenge P’tit bac catégorie Couleur

32 commentaires

  1. noté avec empressement je suis fan des « Vieux fourneaux »…
    je vais voir si je le trouve à la BM
    j’ai « Les loups en slip » à découvrir aussi

  2. Plus encore que le scénario de Lupano j’ai complètement fondu pour l’univers de Stéphane Fert que j’adore de plus en plus ! Magnifique cet album !

  3. Je l’ai acheté il y a 2 semaines, mais toujours pas lu, car j’ai des livres de la bibliothèque à terminer en priorité…

Laisser un commentaire