Un océan d’amour, Grégory Panaccione, Wilfrid Lupano

 Delcourt / Miragesoctobre 2014
 

Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. 
Mon petit mot 
Une BD dévorée avec un grand sourire aux lèvres, totalement conquise!
Il s’agit d’une BD sans texte,  dont la 4 ème de couverture vous plonge déjà dans l’ambiance, et dans la bonne humeur:
 Une jolie histoire d’amour, tout en tendresse, de la Bretagne traditionnelle à Cuba, nous voilà partis à l’aventure, dans cette mer pleine de danger, des marées noires au 7ème continent de déchets, des tempêtes aux bateaux-usines, des croisières de luxes aux frêles embarcations , de rebondissements en belle amitié homme-mouette, j’ai beaucoup aimé cet univers!
Des mondes totalement différents se rencontrent (la Bretonne des plus traditionnelles sur le bateau de croisière puis à Cuba…hilarant! ) ,  se découvrent, et la magie opère, point de moquerie mais une (re)découverte de l’autre et de ces traditions, c’est positif, et cela fait tellement de bien en ce moment! 
Et puis faire découvrir les danses bretonnes à Fidel Castro avec une bigoudène, il faut le faire!

Point besoin de mots, dans cette magnifique histoire sans parole,  tout est dit par le dessin, très riche, de mimiques en petits détails,  une boite de sardines bien agréable, je vous en conseille la dégustation!  
Un zeste d’écologie, une pincée d’amour et une cuillerée d’humour, l’assaisonnement est idéal!  Une BD à déguster sans modération!

Une BD découverte grâce au festival de la BD Priceminister, merci! 

18 commentaires

  1. J'ai adoooorrrrrrréééééé !!! Comme toi ! Mais n'en ai pas (encore) parlé sur mon blog, pas trouvé les mots à la hauteur des images !

  2. Ça m'a l'air fort appétissant 😉 surtout pour une Bretonne comme moi, je me le note pour me l'offrir 🙂

  3. Beau défi que de faire passer toutes ces émotions sans texte. Le graphisme me plait beaucoup. Allez, hop ! dans la LAL !

Laisser un commentaire