Visiter le château de Loches Noël 2022 Le Grinch

Loches Noël 2022 Le Grinch Cité royale : pour poursuivre la série de visites Noël au Pays des Châteaux ! Après Noël 2022 au château d’Amboise et Visite château Chenonceau Noël 2022, direction la Cité royale de Loches, pour une immersion dans le conte du Grinch et l’occasion au passage de revisiter les deux monuments de la cité royale : le logis royal d’un côté, le donjon médiéval de l’autre dont la scénographie a été modernisée il y a peu et offre une visite très intéressante!

Découvrir la cité royale de Loches :

La pluie s’étant invitée cette semaine, pour les photos des extérieurs, j’ai pioché dans mes archives plus ensoleillées ! Petit tour d’horizon de la cité royale de Loches et de ces différents monuments et des remparts (à Loches, c’est plus de 4 km d’enceinte que l’on peut découvrir : 1,2 km autour du château, 400 m autour du fort Saint-Ours et 3 km d’enceinte urbaine )

Le conte du Grinch à la cité royale de Loches

Après Un chant de Noël de Charles Dickens, Pierre et le Loup ou Casse-Noisette, le rez-de-chaussée du logis royal est devenu l’antre de ce personnage, dans une scénographie immersive réalisée par la Compagnie Off de Philippe Freslon.

Le personnage du grincheux qui voulait voler Noël a été créé par Theodor Seuss Geisel en 1957 et repris par la suite dans de nombreuses versions, au cinéma et en film d’animations en particulier.

Dans le paisible village de Chouville, niché au creux d’un flocon de neige, les habitants se préparent dans une effervescence joyeuse à fêter Noël, profusion de nourriture, débauche de cadeaux… l’activité bat son plein pour tous … ou presque. Car Le Grinch, monstrueux avec ses poils verts et solitaire, en a décidé autrement et est bien décidé à gâcher la fête en subtilisant cadeaux, buches et sapin.

Le voilà volant déjà le sapin!

Et les cadeaux un peu plus loin!

Et n’aurait-il pas volé aussi le repas de Noël?

Attention ! Nous arrivons ensuite dans l’antre du monstre! Il est profondément endormi dans sa tanière , prenez garde à ne pas le réveiller! Et observez bien sa respiration… et sa tête!

Mais comme dans tout conte de Noël, son coeur pourrait bien finir par s’ouvrir… et la morale de dénoncer au passage un certain monde de surconsommation.

Le conte est raconté tous les jours du 17 décembre au 2 janvier à 11h00 et 14h30 (réservation conseillée), pour encore plus d’immersion dans l’histoire :

Loches Noël 2022 : visite du logis royal

C’est Louis Ier d’Anjou qui a fait commencer la construction de cette partie de la cité royale, à la fin du XIVe siècle. Charles VII y séjournera ensuite régulièrement, avec sa favorite Agnès Sorel. C’est aussi là qu’il rencontra Jeanne d’Arc en 1429.

Si Loches Noël 2022 est consacré au Grinch, le reste du Logis royal est décoré pour Noël, avec en particulier le travail de Géraldine Leclerc Collin.

Une soirée spéciale est prévue le 29 décembre avec la présence de musiciens de l’Orchestre symphonique de Tours pour une « Fééries musicales des grognons de Noël » !

En attendant, c’est Agnès Sorel qui nous accueille et nous rappelle les belles heures du logis avec la cour de Charles VII.

Son portrait en Vierge allaitante par Jehan Fouquet, vers 1452-1455, vêtue d’un manteau d’hermine, parée des attributs de la royauté, est resté particulièrement célèbre.

Première favorite officielle d’un roi, elle fascine ses contemporains. Même le Pape Pie II souligne qu’elle possède le plus beau visage qu’il ait été donné de voir, c’est dire !

Agnès Sorel appréciait particulièrement Loches, le roi lui en confiant même la gestion lorsqu’il s’absentait. À partir de 1443, et jusqu’à sa mort en 1450, le logis de Loches est la résidence principale d’Agnès Sorel.

Deux robes, l’une par Madame Augustine, l’autre par Nathalie Harran font revivre la Dame de Beauté dans ses murs.

Visiter Loches sur les traces d' Agnès Sorel portrait

Les délicates et chaleureuses décorations de Noël sont là aussi un vrai plus pour la visite!

La suite de la visite permet aussi de redécouvrir une autre femme bien présente au logis royal de Loches. Vers 1500, Anne fait modifier les plans initiaux d’extension du logis royal en y ajoutant un splendide oratoire gothique flamboyant , où on retrouve les symboles bretons et français, qui est un des clous de la visite du logis royal. De nombreuses tapisseries sont à aussi admirer, comme la Statuette de sainte Agnès ou encore le Livre «Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne»  dont une sélection d’enluminures animées est projetée sur grand écran.

Visiter le donjon de Loches

Emblème de Loches avec ses 37 m de haut, le donjon fut construit entre 1013 et 1035 par Foulques III Nerra, comte d’Anjou. Il est un des mieux conservés de l’époque romane. Le donjon connaît plusieurs sièges, notamment lors des luttes entre Capétiens et Plantagenêt. C’est toute l’histoire militaire de la Touraine que l’on peut y redécouvrir. Et le Grinch a trouvé une belle place dans une armure qui lui va très bien!

Château comtal puis forteresse royale, le site devient prison royale au XVe siècle. Des prisonniers politiques de haut rang y sont enfermés comme Jean d’Alençon, Philippe de Commynes, Ludovico Sforza ou Jean de Poitiers, mais aussi femmes adultères et autres « excentriques ».  C’est cette époque qui est particulièrement émouvante à redécouvrir à travers sculptures et textes gravés sur les murs par les prisonniers.

Ludovic Sforza à Loches

La cellule la plus célèbre est celle de Ludovic Sforza, duc de Milan, dit Le Maure, fait prisonnier lors des guerres de religion, mécène de Léonard de Vinci (enterré à Amboise : léonard de Vinci au château d’ Amboise) Mort à Loches au bout de 4 ans de détention (ses restes présumés sont en cours d’étude, son corps aurait été enterré dans la collégiale Saint-ours de Loches) il avait orné sa cellule de sculptures et de peinture et également d’un texte  « celui qui n’est pas content  » …. La cellule dite des évêques permet de comprendre le peu de lumière qui arrivait dans les pièces.

On en sort par les souterrains et galeries d’exploitation du tuffeau, cette pierre de Touraine qui a bati tant de monuments, et là aussi, les inscriptions sont nombreuses.

Pour terminer sur une note plus joyeuse, on retrouve un espace consacré au Grinch pour les enfants avec des livres et jeux à disposition.

Le donjon offre également de très beaux points de vue sur les remparts, la ville de Loches et la campagne environnante, mais pour cette fois… retour rapide à l’abri !

Un temps à ne même pas mettre une licorne dehors ! Sinon, un jardin médiéval offre un agréable espace… aux beaux jours!

Le parcours de visite se termine avec la découverte du donjon, où l’on peut voir une reconstitution d’une des cages où Louis XI aurait fait enfermer ses ennemis. Une forêt de sapins a trouvé une belle place au cœur de la tour. La tablette HistoPad© du donjon permet de redécouvrir les lieux aux différentes époques.



Pour les infos pratiques sur la visite du château : ici

Que visiter à Loches ?

Voici quelques articles pour vous donner envie de prolonger le séjour, parce que si le château est incontournable, il y a tant à voir à Loches et dans ses environs !

Visiter Loches sur les traces d’ Agnès Sorel et Anne de Bretagne

Où se promener à Loches et sa forêt en hiver ?

Noël à Loches en décembre givre, décors de Noël…

Visiter Loches en un week-end

L’Italie et la Renaissance à Loches, Sforza, Caravage

Visite de la Maison Musée Lansyer à Loches

Les Caravage de Philippe de Béthune, à Loches

Une balade pour visiter loches

Loches Noël 2022

Loches Noël 2022 Le Grinch Cité royale : pour poursuivre la série de visites Noël au Pays des Châteaux que visiter compagnie off

Et pour d’autres châteaux de La Loire à visiter pendant ces vacances de Noël : Noel dans les chateaux de la Loire

ainsi que le village de Montrésor : Contes de Noël à Montrésor

15 commentaires

  1. C’est du château de Loches que j’étais le plus proche géographiquement et bien sûr c’est celui que je n’ai pas visité … 7 jours c’est court devant l’abondance de châteaux à voir. Ce sera pour une prochaine fois. La semaine dernière j’ai eu le froid, cette semaine tu as eu la pluie … je ne me suis jamais attardée dehors non plus, tant pis pour les photos d’extérieur (sauf pour Cheverny ou j’ai eu un moment de soleil).

    • chaque année, il y a de plus en plus de choses à voir pour Noël dans la région, c’est magique! Je n’étais pas allée à Loches non plus ces dernières années, c’est une belle redécouverte!

  2. C’est vrai que tu nous donnes envie de re-visiter ces magnifiques châteaux et chaque année révèle des décors différents ! Je garde un beau souvenir de ma visite à Loches et à Chenonceau un hiver à la Noël… Quelle année ? C’est déjà loin !
    Joyeux Noël, Eimelle. Passe de bonnes fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire