Visiter le château de L’ Islette sur les traces de Camille Claudel

Visiter le château de L’ Islette, dans le cadre du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine , en Indre et Loire , c’est à la fois partir sur les traces de Camille Claudel et découvrir une demeure familiale, un vrai havre de paix en Touraine ! Dans son écrin de verdure des bords de l’Indre, son parc offre un très beau lieu de promenade. (balade effectuée en été!)

château de L' Islette

Visiter le château de L’ Islette sur les traces de Camille Claudel

 Tout près d’Azay-le-Rideau , dans le même style Renaissance, (voir visiter le château d’Azay-le-Rideau ) le château de l’Islette a été achevé vers 1530 pour René de Maillé . Il passa ensuite dans les familles Tiercelin d’Appelvoisin et Barjot de Roncée puis dans de nombreuses mains et fut ouvert en 2010 à la visite par ses actuels propriétaires.

Un ancien moulin est encore visible sur le site.

Visiter le château de L' Islette sur les traces de Camille Claudel

 Le château est toujours habité par ses propriétaires, la visite est aussi celle d’un lieu de vie, et le parc, avec ses 14 hectares, est un lieu propice à la rêverie!

 Mais si le château de L’ Islette est célèbre en Touraine, c’est aussi pour une de ses visiteuses célèbres, Camille Claudel, qui y séjourna à plusieurs reprises vers 1890.

Petite biographie de Camille Claudel

Camille Claudel est née le 8 décembre 1864 dans l’Aisne. Dès l’âge de 12 ans, elle se passionne pour le modelage. Le sculpteur Alfred Boucher lui donne ses premiers cours. Si sa mère s’oppose totalement à cette passion, son père la soutient. A Paris, elle suit des cours de sculpture à l’académie Colarossi, puis loue un atelier, dont elle partage le loyer avec d’autres jeunes filles, des Anglaises pour la plupart. Alfred Boucher vient une fois par semaine corriger leurs travaux. Puis, lorsqu’il part en Italie, c’est Rodin accepte qui prend le relais de son ami. De près de 25 ans son aîné, elle devient son modèle puis une des collaboratrices de son atelier… et sa maîtresse. Camille Claudel collaborera à plusieurs de ses oeuvres, sans que sa participation soit toujours reconnue. Leur relation tumultueuse durera une quinzaine d’années, mais finalement, Rodin ne quittera jamais sa première compagne.

Camille Claudel travaille à Sakountala dans l’atelier 117, rue Notre-Dame-des-Champs. Au second plan, Jessie Lipscomb.© musee Rodin (photo Jean de Calan)

Elle ouvre alors son propre atelier mais exister en tant que femme sculptrice dans le Paris des années 1890 est tout sauf simple. Elle participe à de nombreuses expositions, essaie de se détacher du « style Rodin ». Ses nus choquent, les mécènes la fuient, ses créations deviennent de plus torturées tandis qu’elle sombre peu à peu.

Après la mort de son père en 1913, sa mère et son frère Paul la font interner de force, d’abord à l’asile psychiatrique de Ville-Evrard puis à celui de Montfavet dans le Vaucluse. Elle y sera internée pendant 30 ans, sa famille s’opposant aux propositions de sortie faites par les médecins. Elle meurt le 19 octobre 1943 à 78 ans de malnutrition, les conditions de vie à l’asile pendant la guerre étant épouvantable.

Pour en savoir plus sur son destin tourmenté: le site du Musée Camille Claudel

Camille Claudel et Rodin à l’ Islette

 L’Islette fut l’abri des amours des deux sculpteurs pendant plusieurs séjours des années 1890. Ce fut aussi pour eux un lieu de création, Rodin y travailla ainsi à sa sculpture de Balzac, sur les terres ou presque de l’écrivain (voir par exemple visite Balzac à Tours )

 Quant à Camille Claudel, elle y sculpta l’une de ses œuvres majeures : La Petite Châtelaine, prenant pour modèle la petite-fille des propriétaires du château à l’époque. De ce buste, Camille Claudel exécuta plusieurs versions qui diffèrent principalement par la chevelure.

Et quand Rodin s’absente, Camille Claudel lui vante les louanges du lieu pour mieux le presser d’y revenir…

Lettre de Camille Claudel

un vrai paradis !


Le couple y vit des moments particulièrement heureux, mais Rodin refusera toujours le mariage et ne quittera finalement jamais sa première compagne Rose Beuret.

La Petite Châtelaine de Camille Claudel


Au château, on peut admirer un bronze de cette sculpture de Camille Claudel au visage si expressif.

La Valse est certainement l’œuvre la plus célèbre de Camille Claudel, réalisée vers 1890, alors que sa relation avec Rodin était encore passionnée. Elle en exécutera plusieurs versions.

Musée Camille Claudel 08092019 Camille Claudel La Valse 1893 Plâtre signé, titré, patiné et retouché avant 1896 2 8650.jpg
Musée Camille Claudel

Des souvenirs de pièces de théâtre en complément : CAMILLE CONTRE CLAUDEL Hélène Zidi et CLAUDEL KAHLO WOOLF de Monica Mojica

Camille Claudel par Michel Audiard lors d’une exposition à Tours

camille claudel audiard

Mors de la visite du château, on découvre aussi d’autres pièces ultra-modernes, car habitées par les propriétaires, un contraste parfois déstabilisant mais qui permet aussi de prendre conscience de ce qu’est la vie d’un château aujourd’hui entre vie privée et ouverture au public.

La porte d’entrée principale, avec les traces d’ un ancien pont-levis, est surmontée d’un cartouche finement sculpté présentant le blason des Barjot de Roncée .

et qu’il fait bon se poser au bord de l’eau… en méditant sur le destin de Camille Claudel et de ces nombreuses femmes artistes empêchées.

Visiter le château de L' Islette sur les traces de Camille Claude promenade parc
Visiter le château de L' Islette sur les traces de Camille Claude

infos pratiques https://www.chateaudelislette.fr/ Des animations sont régulièrement organisées au château, des visites à la belle étoile, des spectacles…

Un article Visiter le château de L’ Islette sur les traces de Camille Claudel pour le thème du mois : Matrimoine du RDV EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs . 

Que visiter près du château de l’Islette ?

On peut programmer sans problème un week-end dans le secteur an allant visiter La Vallée Troglodytique des Goupillières Azay-le-Rideau et le château d’Azay-le-Rideau ainsi que Visiter Villaines les Rochers musée de la vannerie osier et le Château Villandry ,un secteur très riche en patrimoine et en nature!

27 commentaires

  1. Lire sur Camille Claudel me procure toujours un pincement au cœur. mais admirer l’endroit des heures heureuses est un régal pour les yeux. merci.

  2. Je connais pourtant de nombreux châteaux de la Loire, mais pas celui de l’Islette, où Camille Claudel a vécu. Quelle triste vie elle a eu avec cet internement, pendant 30 ans, dans le Vaucluse, juste à côté de chez moi.

  3. La petite chatelaine est un merveille.
    Quelle vie de souffrance pour Camille Claudel. Internée par sa propre famille comme ces femmes enfermées à la Salpêtrière.

  4. Une belle visite mais comme toutes les autres commentatrices, je suis effarée par le tour qu’a pris sa vie après son internement. Quel cauchemar… Pas étonnant que ses écrits parlent tous de liberté. J’espère néanmoins qu’elle aura croqué sa vie de sculptrice hors normes avant.

  5. Ça doit être une visite émouvante en effet, tant la vie de Camille Claudel a pris une tournure tragique. Espérons qu’elle ait connu des moments de quiétude quand elle était dans ce château…

  6. Le lien semble magnifique pour une balade. J’aime moins entrer dans les châteaux encore habités car j’ai vraiment l’impression d’être une intrus.

Laisser un commentaire