Musique-fiction :  Naissance d’un pont

Musique-fiction :  Naissance d’un pont, de Maylis de Kerangal ( si vous n’avez pas encore lu Réparer les vivants de Maylis De Kerangal; n’hésitez plus ou encore son Un monde à portée de main )

Voilà une belle expérience à laquelle nous convie le théâtre Olympia CDN de Tours! Il s’agit d’un projet original, qui fait se rencontrer le texte d’une autrice contemporaine, la composition musicale, les voix de comédiens, dans un dispositif sonore immersif et enveloppant.

Nous prenons place sur la scène, sous un dôme où sont disposés une quarantaine de haut-parleurs. Chacun choisit son fauteuil, l’oriente comme il le souhaite, et se laisse aller…

Musique-fiction :  Naissance d'un pont, de Maylis de Kerangal

Embarquement direct pour la Californie de Maylis de Kerangal!

Dans la ville imaginaire de Coca, un gigantesque pont suspendu va être construit. Sur le chantier, on croise des responsables comme des ouvriers, « la fille du béton » comme le grutier. Ils vont vivre ensemble pendant plusieurs mois tandis que le pont s’élève peu à peu. Le chantier n’est pas un long fleuve tranquille, entre une interruption liée à la nidification des oiseaux, les intempéries, un mouvement social, les péripéties sont nombreuses, sans parler des répercussions sur l’environnement et des conséquences sur les populations autochtones.

Dépaysement garanti dès les premières secondes, le son jaillit de toute part, au fil du récit, on a parfois l’impression que quelqu’un parle juste derrière nous, qu’une voiture nous frôle, le dispositif est très efficace.

La composition musicale fait ressortir le fourmillement et l’urgence du chantier mais aussi les états d’âme des uns et des autres. C’est une belle manière de se faire « raconter » une histoire avec une véritable immersion dans le texte et l’univers du récit. De nombreuses images surgissent au fil de l’écoute, l’attention ne faiblit pas, une expérience à renouveler!

7 « Musiques-fictions » sont ainsi à découvrir au CDNT jusqu’au 18 février puis en tournée, autant d’occasion de (re)découvrir les textes de ces autrices contemporaines dans ce dispositif particulièrement bien conçu :

N°1. Daniele GHISI, Musique-Fiction, Naissance d’un pont de Maylis de Kerangal

N°2. Aurélien DUMONT, Musique-Fiction, L’autre fille d’Annie Ernaux

N°3. Olivier PASQUET, Musique-Fiction, Bacchantes de Céline Minard

N°4. Núria GIMÉNEZ-COMAS, Musique-Fiction, Nostalgie 2175 d’Anja Hilling

N°5. Florence BASCHET, Musique-Fiction, La Compagnie des Spectres de Lydie Salvayre

N°6. Gérard PESSON, Musique-Fiction, Un Pas de chat sauvage de Marie Ndiaye

N°7. David Monacchi, Musique-Fiction, Fragments of extinction

Musique-fiction théâtre

Musique-fiction :  Naissance d’un pont, de Maylis de Kerangal

Pour en savoir plus et réserver : https://cdntours.fr/spectacle/musiques-fictions

La collection Musiques-Fictions est dirigée par Emmanuelle Zoll.

N°1: Musique-Fiction, Naissance d’un pont de Maylis de Kerangal

dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou, Maylis de Kerangal : texte, Daniele Ghisi : musique et réalisation, Jacques Vincey : direction d’acteurs, adaptation et réalisation, Emmanuelle Zoll : adaptation, Jérémie Henrot : ingénierie sonore, Thibaut Carpentier : conseiller scientifique Ircam-STMS

Interprétée par : Nicolas Bouchaud (Jacob), François Chattot (Georges Diderot), Marie-Sophie Ferdane (Summer Diamantis), Alain Fromager (Seamus O’Shaughnessy), Anthony Jeanne (Jeune au bob orange), Julie Moulier (Katherine Thoreau) et Laurent Poitrenaux (Sanche Alphonse Cameron)

Enregistrements sonores supplémentaires par : Marc Ciufo Green, Damian Murphy (EigenScape), Stephan Schutze, Richard Devine (Ambisonic Sound Library), NASA.

Coproduction Ircam – Centre Pompidou / Centre Dramatique National de Tours. Avec le soutien de la Sacem.

Maylis de Kerangal sur ToursEtCulture

Un monde à portée de main Maylis de Kerangal

A ce stade de la nuit de Maylis de Kerangal

Réparer les vivants Maylis De Kerangal

REPARER LES VIVANTS Emmanuel Noblet adaptation au  THEATRE 

Laisser un commentaire