Juste une embellie festival d’ Avignon – Lucernaire

Juste une embellie avec Corinne Touzet et Raphaëline Goupilleau, un spectacle créé au festival d’Avignon au théâtre des Gémeaux et à retrouver au Lucernaire à Paris 25 août jusqu’au 17 octobre . Pour retrouver tous les spectacles chroniqués cette année, c’est ici : Sélection et avis spectacles à voir choix festival d’Avignon off 2021 et Que voir au Festival d’Avignon In 2021 ?

A lire en complément : rencontre avec Raphaëline Goupilleau

Quelle belle création au théâtre des Gémeaux ! Je l’avais choisie pour le nom de Raphaëline Goupilleau (appréciée dans Très chère Mathilde ou encore Comment ça va ? ) sur l’affiche, une comédienne qui réussit toujours à me faire passer du rire aux larmes en une fraction de seconde (voir aussi LA GRANDE MUSIQUE au festival d’ Avignon), toujours un plaisir de la retrouver sur scène, et cette embellie ne fait pas exception !

Juste une embellie avec Corinne Touzet et Raphaëline Goupilleau

Sur l’île de Wight en Angleterre, dans cette maison où elle vit seule, Madeleine reçoit une étrange visite. Frances, romancière, la femme de l’homme dont elle était la maîtresse. Que lui veut-elle ? Rivales, ennemies jurées ? Amant déifié au milieu ? Rien n’est si simple. Les années ont passé, il n’y a plus d’animosité, juste une envie de se connaître, se comprendre et mieux le comprendre lui.

Elles ont aimé passionnément le même homme, certes, mais si différemment. Avec l’une, il a fondé une famille, avec l’autre il a vécu des soirées de folie. L’une était son foyer, l’autre rebelle, militante, indépendante, son autre vie. Si la maitresse connaissait bien l’existence de la femme et savait tout, l’autre voit s’écrouler toutes ses certitudes et s’ouvrir un gouffre devant elle. Qu’attend Frances exactement de cette rencontre ? Peut-être va-t-elle y trouver autre chose que ce qu’elle pensait…

Au fil d’une longue nuit, elles vont revivre leurs deux histoires, se découvrir, loin de ce qu’elles imaginaient l’une de l’autre , recomposer le portrait de cet homme et chercher les pièces du puzzle qui leur manquaient pour pouvoir avancer… sans lui.

Dans une très belle scénographie, sur cette île battue par les vents, à la chaude lumière, on explore de belle manière le sentiment amoureux et les rapports homme-femme, mais aussi ceux qui peuvent lier celles que tout aurait du opposer.

Les masques vont peu à peu tomber, en même temps qu’elles vont glisser du vous au tu. Une main prête à se poser sur une épaule, une couverture remontée, une certaine sororité finira même pas s’insinuer mais la méfiance ne baissera pas totalement la garde. La mise en scène suggère avec richesse l’évolution des pensées…

Raphaëline Goupilleau et Corinne Touzet portent avec brio cette histoire, entre délicatesse et émotion, colère et nostalgie, rires et tendresse.

Un duo de talent, qui se complète à merveille, une confrontation à ne pas manquer !

Juste une embellie au Lucernaire

C’est du 25 août jusqu’au 17 octobre :

toutes les infos et réservations : http://www.lucernaire.fr/

Deux interviews à lire en complément : Interview de Raphaëline Goupilleau Juste une embellie et Interview Alison Demay Juste une embellie L’école buissonnière

 Raphaëline Goupilleau juste une embellie
Christophe Lartige

D’autres spectacles vus à Avignon à retrouver à la rentrée : sélection de spectacles à voir à Paris à la rentrée 2021/

Du même metteur en scène à voir aussi à Avignon Mademoiselle Julie

Et pour retrouver Raphaëline Goupilleau bouleversante dans: LA GRANDE MUSIQUE festival d’ Avignon

Et dans le même théâtre Badine festival d’ Avignon

Juste une embellie au festival d’ Avignon

du 7 au 30 juillet à 12h25, durée 1H20 Réservations

  • Texte David Hare
  • Mise en scène : christophe Lidon, assisté de Alison Demay
  • Avec : Corinne Touzet, Raphaëline Goupilleau
  • Texte français : Michael Stampe
  • Décor : Sophie Jacob
  • Lumières : Denis Schlepp
  • Musique : Cyril Giroux
  • Costumes : Chouchane Tcherpachian
  • Yes Productions

7 commentaires

Laisser un commentaire