Très chère Mathilde

Très chère Mathilde, Avec Line Renaud , Samuel Labarthe et Raphaëline Goupilleau (lire aussi: Interview de Raphaëline Goupilleau Juste une embellie)

TRÈS CHÈRE MATHILDE , spectacle vu à l’espace Malraux de Joué les Tours, février 2010 . Une pièce d’Israel Horovitz dans une mise en scène de Ladislas Chollat, en tournée après le théâtre Marigny l’année dernière.

Avec Line Renaud , Samuel Labarthe (nommé aux Molières pour ce rôle) et Raphaëline Goupilleau

 
Mathilde Giffard, 86 ans (ou peut-être plutôt 88…), veuve, vit avec sa fille Chloé dans un superbe appartement face au jardin du Luxembourg.
 
Voilà qu’un jour y débarque Mathias, un américain qui vient d’en hériter à la mort de son père… Enfin, c’est ce qu’il croit… mais l’appartement a été vendu en viager,  et Mathias, sans le sou, qui espérait le vendre rapidement, se retrouve dans une situation délicate!
Mais cet héritage est bien plus compliqué qu’il ne le croit alors… tout comme la cohabitation forcée des trois protagonistes ! 
De secrets de famille en rebondissements, il n’est pas au bout de ses surprises !
 
Samuel Labarthe (grand souvenir de La boutique au coin de la rue) est aussi hilarant avec son accent américain que touchant au fur et à mesure que se dévoilent les failles de son personnage.
Line Renaud est une Mathilde à la fois rayonnante et émouvante (et quel bonheur on sent aux liens si forts qui unissent la comédienne et son public).
Raphaëline Goupilleau compose une Chloé complexe tout en nuances, du rire aux larmes, toujours sur le fil. 
 
Bref, de rebondissements en révélations, du rire à l’émotion, un très beau moment de théâtre! 
Et une mention spéciale à l’élégance du décor pour la scène d’ouverture! 
 
 
 
 
TRES CHERE MATHILDE, PHOTO RICHARD VIALERON/LE FIGARO

2 commentaires

Laisser un commentaire