L’interrogatoire de Vautrin – Bénabar Frederic Bouraly -Balzac Tours

Qu’elle aura été riche cette année Balzac à Tours ! Autour de l’illustre écrivain tourangeau , expos, spectacles, théâtre… de quoi redécouvrir l’auteur et l’homme!

Après avoir vu plusieurs adaptations théâtrales de ses romans : Illusions perdues ; Le curé de Tours , visité le musée Balzac à Saché, redécouvert la ville de Tours sur les traces d’Honoré de Balzac et de son oeuvre, place à un spectacle inédit au Grand théâtre opéra de Tours.

Carte blanche à Bénabar au Grand théâtre de Tours

Saviez-vous que Bénabar était un grand lecteur de Balzac ? C’est à ce titre que dans le cadre de l’année Balzac la mairie de Tours lui a proposé de créer un spectacle autour de l’écrivain.

Avec la complicité d’Eric Jeanjean, Bénabar s’est alors lancé dans la création de « L’interrogatoire de Vautrin », présenté la semaine dernière à Tours.

Bénabar y partage la scène avec Frédéric Bouraly, pour une lecture à deux voix, sous la forme d’un interrogatoire donc, Bénabar étant l’enquêteur et Frédéric Bouraly le mystérieux Vautrin. Le texte est pour l’essentiel issu des oeuvres de Balzac.

Leur dialogue permet de retracer, par thème, le curieux parcours de ce personnage qui traverse l’oeuvre de Balzac, du Père Goriot à Splendeurs et misères des courtisanes, en passant par La cousine Bette ou Illusions perdues. Et il mérite bien que l’on s’y intéresse!

De l’évadé du bagne au faux curé plus vrai que nature, du truand à l’espion de police, il n’a rien d’un personnage secondaire !

Entre cynisme, misogynie, et critique sociale, bon nombre de répliques font réagir la salle! Mais Vautrin reste un personnage très attachant, habilement doté par Balzac d’assez de failles et de valeurs pour en faire une figure théâtrale dont il doit être très intéressant de s’emparer!

Une belle soirée, qui donne envie de se replonger dans le cycle de la Comédie humaine de Balzac et de découvrir en prime une toute autre facette de Bénabar!

2 commentaires

Laisser un commentaire