Madrid Musée du Prado Parc du Retiro Mirador de Cybèle

Suite des visites à Madrid! Au programme du deuxième jour (après Visiter Madrid 1 musée reine Sofia Lavapiès et ) direction le Musée du Prado puis le parc du Retiro avant de profiter d’une superbe vue panoramique sur la ville depuis le (très beau aussi) Mirador de la place de Cybèle.

Autour du Musée du Prado de Madrid

En direction du Musée du Prado, on passe devant l’imposante fontaine de Neptune

elle fut installée dans le cadre de l’embellissement du Paseo del Prado sous Charles III, le boulevard comporte une large partie piétonne, il est très agréable d’y flâner

Visiter le Musée du Prado

Penser à acheter votre billet à l’avance, cela évite de faire trop la queue! A priori, quand nous y étions en tout cas, autour de l’heure du déjeuner, il n’y a pas trop de monde. Il y a également des créneaux de gratuité le soir, mais il y a tellement à y voir que l’on risque de courir un peu, ou alors, bien cibler les zones que l’on veut voir!

Avec plus de 1300 œuvres et une superficie de 45 km²,il faut prévoir au moins trois heures de visite et savoir un peu à l’avance quelles oeuvres on veut voir, histoire de ne rien louper des incontournables. On y trouve de nombreux Vélaquez , Goya, Le Greco, ou encore Tiziano, Rubens, Jérôme Bosch, Murillo, Le Tintoret, Van Dyck, Caravage, Poussin … on passe de tubes en tubes! Un plan disponible à l’entrée permet de repérer facilement les oeuvres à ne pas manquer. Le musée est agréable à visiter, lumineux, des grands espaces…

Parmi les grands classiques : Les Ménines de Vélasquez et son nombreux portraits équestres , La maja nue et son pendant habillé de Goya,  Le deux et le trois mai 1808 à Madrid de Goya, le Jardin des délices terrestres de Jérôme Bosch, les Trois Grâces de Rubens, David et Goliath du Caravage, Le lion de Rosa Bonheur ( voir en lien  J’ai l’énergie d’une lionne dans un corps d’oiseau Rosa Bonheur) et La Naissance de saint Jean-Baptiste d’ Artemisia Gentileschi (j’ai eu du mal à trouver des artistes peintres femmes dans la collection, on retrouve également Angelica Kaufmann ) . Photos interdites à l’intérieur, voici les grands incontournables pris sur wikipedia

Une cafétéria permet de reprendre des forces sur place, pas mal de salades, pâtisseries mais aussi tortillas !

Visiter le Musée du Prado ou manger cafeteria

Le quartier résidentiel autour du parc du Retiro offre également de belles balades!

Puerta de Alcala et église St Manuel St Benoit

On va jusqu’à la Puerta de Alcala (construite sur l’ordre du roi Charles III en remplacement d’une ancienne porte qui existait depuis le xvie siècle. Il s’agit du premier arc de triomphe construit en Europe depuis la chute de l’Empire romain, ce qui en fait le précurseur notamment de l’Arc de triomphe ou de la porte de Brandebourg), et l’église St Manuel St Benoit ( Iglesia de San Manuel y San Benito ) construite au début des années 1900 dans le style néo-byzantin.

Balade dans le parc du Retiro

Après une bonne demi-journée au Prado, il est temps de se reposer un peu! Direction le parc du Retiro à deux pas, un immense poumon vert de 125 hectares, créé entre 1630 et 1640. On y trouve différents types de jardins (des vivaces, roseraie…), des espaces de jeux, d’exposition, de petite restauration… tout ce qu’il faut pour un bon d’air bien agréable! Sur le grand bassin, on peut même faire une balade en bateau!

De nombreuses sculptures et fontaines parsèment également le parc. L’une est particulièrement célèbre puisqu’on dit d’elle qu’elle est la seule au monde à représenter le diable, en fait un Ange Déchu au moment de son expulsion du Paradis. La sculpture est de Ricardo Bellver, qui la créa pour l’Exposition universelle de Paris de 1878.

Deux pavillons des années 1880 ( Velasquez et de Cristal) sont des annexes du musée de la Reine Sofia et présentent des expositions temporaires.

Après une petite pause vitaminée, on repart pour les visites! L’après-midi, quand nous y étions le Mirador rouvrait à16 heures :

La place et le mirador de Cybèle Madrid

Pendant de la fontaine de Neptune, celle ci représente la déesse Cybèle. Elle fut construite en 1777 .

Le palais des Communications

Elle trône devant le majestueux Palais des Communications, inauguré en 1909 par Alphonse XIII pour abriter le siège de la Société des postes et télégraphes d’Espagne. Depuis 2007, il s’agit du principal siège de la mairie de Madrid. Des expositions y sont régulièrement organisées.

Vue panoramique sur Madrid belvédère

En face se situe la banque d’Espagne, de l’autre côté le Palais de Buenavista ,construit en 1777 pour être la résidence des ducs d’Alba, et désormais le siège du Quartier Général de l’Armée entouré d’un grand parc. Et c’est d’en haut que l’on peut le mieux admirer ces monuments tout comme le début de la Gran Via!

Vue panoramique sur Madrid belvédère

Les belvédères ne manquent pas à Madrid du côté de la Gran Via, rooftop des hôtels ou bars avec vues panoramiques sont assez nombreux, mais le mirador de Cybèle a l’avantage d’être un des meilleurs marchés (3 euros le plein tarif!) et d’offrir une vue très dégagée de tous les côtés!

Au sommet (on monte par un ascenseur puis par quelques marches) , de nombreux panneaux nomment ce que l’on voit.


A suivre, allons voir de plus près cette gran Via!

Visiter Madrid tous les articles seront ensuite ici:

Visiter Madrid 1 musée reine Sofia Lavapiès

2 : visiter le Barrio de Las Letras et tapas !

3 Musée du Prado Parc du Retiro Mirador de Cybèle

4 Balades à Madrid Puerta del sol Gran via

Si vous êtes plutôt guide papier, j’ai utilisé le cartoville de Madrid et le guide vert week-end à Madrid pour préparer ce voyage : lien vers les guides.

Un article en lien avec le challenge Le Mois espagnol chez Sharon

15 commentaires

  1. J’ai passé six jours fantastiques à Madrid récemment et je suis ravie de lire tes comptes-rendus. Le Prado est exceptionnel. Je ne suis pourtant pas fan de la période artistique mais les tableaux sont de toute beauté et tres bien agencés, j’ai passé un super moment. J’ai découvert et très apprécié les oeuvres de Goya et j’ai été scotchée par le modernisme du Jardin des délices de Bosch (c’est incroyable : il a huit siècles d’anticipation). Madrid est une ville super agréable à vivre , on peut tout faire à pied. Le Retiro a été un lieu de nos pauses.

  2. Moi la dernière fois j’ai fait la visite du soir : une heure gratuite chaque soir à déambuler parmi les chefs-d’œuvre et prendre l’apéro à la sortie. En toute décontraction m

      • Il ne faut pas se pointer à l’heure pile mais 30 minutes après et on entre assez bien. Cela permet de visiter le musée par petites tranches et gratuitement et dans une atmosphère assez différente de la journée.

      • Le truc, c’est de ne surtout pas se pointer à l’heure mais 30 ou 40 minutes après, pour ne pas faire la queue et profiter d’une heure de musée gratuitement.

  3. tu me rappelles encore de beaux souvenirs 🙂 Je rejoins Philisine, Le Jardin des délices m’a fait forte impression, surtout que j’aimais déjà ce tableau auparavant, on pourrait lui consacrer une journée entière !

  4. Il y a de très beaux bâtiments comme l’église St Manuel St Benoit et le palais des Communications ! Le parc est très sympa également, de beaux espaces ! 🙂

Laisser un commentaire