La comédie française sur le web

La comédie française sur le web pour ce #mardiconseil théâtre !

Dès le premier confinement, la comédie française a mobilisé ses équipes pour offrir des programmes quotidiens, de grande qualité ! Il y a eu de nombreuses diffusions de spectacles bien sûr, mais aussi des rubriques créées pour l’occasion, autour des textes du bac de français, des métiers du théâtre, de la « cuisine » de l’acteur et autres lectures.

La comédie française sur le web

La comédie Française ! la comédie continue, le 30 mars 2020. -

Jusque là, je n’avais vu « en vrai » qu’un seul spectacle de la Comédie Française, et quel spectacle : Les damnés à Avignon, sacré souvenir! Je profitais également des diffusions de certaines de leurs pièces au cinéma, j’avais vu ainsi Le petit maître corrigé et La puce à l’oreille mais je n’ai encore jamais mis les pieds salle Richelieu… et que je le regrette maintenant! Car avec ces programmes, j’ai découvert cette troupe dont je n’avais qu’une vague image et des spectacles qui m’ont beaucoup plu et je sais que je les aurais beaucoup aimé en vrai!

petitmaitrecorrige1617-06
https://www.comedie-francaise.fr/fr/evenements/le-petit-maitre-corrige16-17

Lors de ces diffusions du premier confinement, je n’ai bien sûr pas pu regarder toutes les diffusions, télétravail chronophage oblige, mais suffisamment pour devenir accro!

Et de faire connaissance avec les comédiens confinés, leurs petites pastilles, leurs confidences, a tout de suite généré un élan de sympathie et fait regarder les spectacles autrement, en les cherchant d’un rôle à l’autre, en guettant leur évolution, les changements de registres… Si je connaissais certains ( les « vus ailleurs » de Didier Sandre à Marina Hands, de Guillaume Gallienne à Dominique Blanc ou Denis Podalydès) j’ai découvert une multitude de talents de Florence Viala à Rebecca Marder, de  Stéphane Varupenne à Jérémy Lopez (mais il faudrait en citer bien plus!) que je ne manquerai plus de suivre!

Parmi les spectacles les plus marquants de cette période, qui ont réussi à me détacher totalement de l’ordinateur-travail pour les regarder en entier, me viennent en premier Lucrèce Borgia, Vania d’après Oncle Vania d’Anton Tchekhov , mise en scène Julie Deliquet ( avec Laurent Stocker, Florence Viala, Dominique Blanc, Anne Cervinka, Stéphane Varupenne, Hervé Pierre, Noam Morgensztern, ) , des Marivaux , Labiche et Feydeau hilarant (et que ça faisait du bien de rire en cette période !) ou encore Le Misanthrope de Molière , mise en scène de Clément Hervieu-Léger, 20 000 lieues sous les mers d’après Jules Verne – adaptation et mise en scène Christian Hecq et Valérie Lesort, La Maison de Bernarda Alba de Federico GarcÍa Lorca, mise en scène Lilo Baur…

Vania ・ Comédie-Française
https://www.comedie-francaise.fr/fr/evenements/vania-dapres-oncle-vania16-17

J’ai (re)découvert des pièces, des auteurs, et j’ai pris beaucoup de plaisir à cette bulle culturelle offerte au quotidien! A tel point que je me suis dit que lorsque les salles réouvriraient, il y aurait quelque chose qui me manquerait… Un véritable attachement aux membres de la troupe et à leur travail s’est formé. Un grand merci à toutes ces équipes qui se sont mobilisées pour offrir ces programmes !

J’ai découvert également à travers leurs cabarets et autres bœufs (le dernier de Noël visible ici par exemple), de vrais chanteurs et musiciens, que de talents dans cette troupe !

Vous pouvez retrouver en DVD certains de ces spectacles.

Rebecca Marder et Florence Viala

La comédie continue !

Et puis, après une trop brève réouverture des salles à l’automne… re-fermeture… et reprise de la web TV!

La Comédie continue ! — Comédie-Française

Cette fois, une nouvelle formule, tout aussi intéressante : la lecture feuilleton de À la recherche du temps perdu » de Marcel Proust, par les comédiens et comédiennes de la troupe de la Comédie-Française et des émissions hebdomadaires : le lundi, une émission sur l’actualité de la troupe, les pièces en répétitions, le travail des uns et des autres. Puis en fin de semaine, c’est « Le théâtre à la table » : une pièce montée en une semaine en version lecture. Les actualités de la Comédie française.

Du théâtre à voir et revoir en ligne :

Vous pouvez retrouver en ligne les diffusions de cet automne – hiver, je vous conseille particulièrement : Le Tartuffe ou l’Imposteur, de Molière et Sois belle et tais-toi, d’après le documentaire réalisé par Delphine Seyrig. Le poids des mots, la force des comédiens… et cela suffit!

131616812-3853979214641968-6589032501510076767-o
https://www.comedie-francaise.fr/fr/actualites/le-tartuffe-a-la-comedie-francaise

Beau moment d’émotions aussi avec Les Cinq Premières Minutes où les membres de la troupe livrent leurs souvenirs les plus forts de spectateurs : premiers spectacles vus, plus fortes peurs, petits détails marquants, spectacles que l’on regrette à les entendre de les avoir manqué (du Hamlet de Chereau au Médée de Deborah Warner et Fiona Shaw ou à La Gioia de Pippo Delbono) mais aussi anecdotes croustillantes (et quand un Guillaume Gallienne se met à raconter ses souvenirs, quel conteur!) et beaucoup d’émotions partagées (Dominique Blanc,  Jérôme Pouly, Adeline d’Hermy…)

Et surtout, quel manque révélé… que le théâtre nous manque… Ces odeurs, ces bruits, ces regards, la magie du direct, tout ce qui ne sera jamais remplacé, par n’importe quelle captation… Alors un grand merci pour ces partages en ligne, je souhaite que ce contact direct troupe-public puisse perdurer après la réouverture des salles pour les « provinciaux » comme moi , pour ceux qui ne peuvent plus se déplacer physiquement au théâtre et pour qui ces programmes ont été de vrais moments forts! Mais surtout, j’ai très envie d’aller vous voir « en vrai » à Paris !

Un espoir qu’un lien de ce genre perdure avec cet entretien avec Eric Ruf, l’administrateur de la comédie française, entre deux souvenirs d’enfance et de théâtre avec son frère https://youtu.be/PitXpiHnZWM

Comédie-Française : restauration acoustique de la Salle Richelieu

Bref, pour ce #mardiconseil théâtre : suivez la comédie française sur le web en attendant de pouvoir les retrouver en salle!

14 commentaires

  1. Exact, il y a de quoi faire!
    J’ai eu la chance d’aller une fois dans les lieux, c’est franchement mythique et très sympathique! Pas de chichis, résa billets sur internet, on les récupère dans le hall, pour 15 euros j’étais au dernier rang, mais cela a peu d’importance, la salle demeure petite et on voit et entend bien.

  2. J’ai regardé deux ou trois pièces de la Comédie Française et même si je reconnais que le jeu des acteurs est impeccable, je trouve le tout trop classique. J’adore le travail d’un metteur en scène, sur le souffle, les respirations, ce qu’il peut donner comme écho au texte, sur les décors par exemple, sur l’univers décalé. Là, à chaque fois, je n’ai rien vu d’original, tout est absolument respecté et cela m’a moins accrochée.

  3. Je te souhaite de pouvoir y aller enfin ! Quel plaisir de lire ton billet, ton enthousiasme sur ce manque. Le théâtre me manque aussi beaucoup. Tu me rappelles de grands souvenirs de la Comédie Française, notamment, la dernière pièce vue il y a quelques années, un Roméo et Juliette magistral !

  4. A l’Institut Français d’Athènes nous avons pu voir ne écran géant des pièces filmées en direct de la Comédi Française. L’institut est fermé pour cause de COVID … Alors oui il reste le WEB … Les écrans se rétrécissent comme nos vies

Laisser un commentaire