Lorenzaccio Musset Pietragalla Derouault Mesguich

Spectacle vu à l’Espace Malraux de Joué les Tours

Avec Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault, Abdel Rahym Madi, François Pain Douzenel, Anouk Viale, Simon Dusigne, Fanny Gombert, Caroline Jaubert, David Cami de Baix, Benjamin Bac et Olivier Mathieu

Lorenzaccio d’après Alfred de Musset, Théâtre du Corps Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Daniel Mesguich

Lorenzaccio d'après Alfred de Musset, Théâtre du Corps Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault


Entre Marie-Claude Pietragalla et cette salle de Touraine, c’est une longue et belle histoire qui s’écrit. 14 ans de fidélité et un Lorenzaccio qui a séduit le public en attendant de la retrouver dans son prochain spectacle : La Femme Qui Danse | Le seule en scène de Pietra le 12 novembre 2019.

Ma dernière rencontre avec le florentin remontait, je l’avoue, au lycée, mais j’ avais gardé un bon souvenir de ce drame romantique et de l’évocation de la Florence des Médicis, même si Musset a pris quelques libertés avec l’Histoire.

Dans une cité de débauche et de complots, Lorenzo a laissé sa pureté et ses idéaux de côté pour devenir l’ami du duc, complice d’orgies, et mieux préparer ainsi son assassinat…

Une sélection de scènes clés de l’oeuvre théâtrale permet d’en conserver l’essentiel, l’association de la danse et du théâtre fait sens, même si certains interprètes sont peut-être un peu plus à l’aise comme danseurs que comédiens , l’équilibre entre les deux n’est pas simple à trouver, quelques longueurs parfois mais un concept vraiment intéressant!

Les danseurs-comédiens évoluent dans un décor de projections vidéos qui produisent des images aussi fortes qu’esthétiques, une musique moderne, des costumes baroquisant, de quoi prouver une fois de plus la force des grands textes classiques à s’adapter sans difficulté à notre monde moderne.

La performance de Julien Derouault en Lorenzaccio est impressionnante d’intensité et d’engagement;
et la technique de tous est au diapason, avec peut-être une mention spéciale à Caroline Jaubert qui passe du rôle du peintre Tebaldeo à celui du fantôme de Louise Strozzi avec de très beaux visuels à chaque fois.

Une belle soirée!



Photos et infos

http://www.theatre-du-corps.com/lorenzaccio.html

Lorenzaccio d'après Alfred de Musset, Théâtre du Corps Pietragalla Derouault

D’après l’œuvre d’Alfred de Musset
Théâtre et danse
Conception et chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault
Création musicale Yannaël Quenel
Conception visuelle et scénographie 3DGaël Perrin
Dramaturgie Daniel Mesguich
Création Costumes Sylvaine Colin
Création lumière Marie-Claude Pietragalla assistée de Damien Chavant
Pièce pour 11 danseurs / comédiens

Laisser un commentaire