Berliner Kabarett et Les 7 péchés capitaux

Spectacle vu à l’opéra de Tours

Les 7 péchés capitaux de Kurt Weill Mise en scène d’ Olivier Desbordes, précédés de Berliner Kabarett

Les 7 péchés capitaux de Kurt Weill Mise en scène d' Olivier Desbordes, précédés de Berliner Kabarett Tours

 Berliner Kabarett 

Bienvenue à Berlin!
Un Berlin des années 20 où les clowns sont tristes et les paillettes ne parviennent plus à cacher les affres du temps. Les années folles ne sont pas si insouciantes que cela… 
Devant le rideau du Kabaret, on assiste d’abord à une série de chansons satiriques, qui évoquent essentiellement la société de consommation, la famille, et les dérèglements de cette société « en grand chambardement » ! 
L’essentiel du texte provient de Es liegt in der Luft « La Revue des grands magasins », par Marcellus Schiffert, mis en musique par Mischa Spoliansky, ainsi que d’autres extraits comme un passage du Der blaue Engel de Friedrich Hollaende ou encore La Complainte de la Seine de Kurt Weill.
Si certains passages sont drôles, quand au détour d’un autre texte (La Tranchée de Hanns Eisler) c’est l’évocation de la guerre qui surgit, l’émotion n’est pas loin…
Et si certains textes étaient traduits et chantés en français, ce sont ceux chantés en allemand qui m’ont le plus touchée.  
Les interprètes sont convaincants, et pourtant, j’ai malgré tout trouvé cette première partie un peu longue, impossible d’en profiter pour regarder les musiciens, l’orchestre se trouvant placé en fond de scène, dommage! 

Les 7 péchés capitaux de Kurt Weill, Textes de Bertolt Brecht

Place ensuite à Kurt Weill et ses 7 péchés capitaux!
Direction musicale Pierre Bleuse Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours

Mise en scène Olivier Desbordes
Costumes Patrice Gouron , Lumière Joël Fabing , Décors Opéra de Tours
Avec
Anna I : Marie Lenormand
La Mère ; Frédéric Caton
Le Père;  Carl Ghazarossian
Les Frères:  Jean-Gabriel Saint Martin, Raphaël Jardin
Anna II : Fanny Aguado

Deux soeurs de Louisiane (Anna et Anna, l’une chante, l’autre danse, l’une a les pieds sur terre, l’autre la tête dans les nuages, doubles complémentaires ) sont poussées par leur famille à gagner la ville pour y dénicher l’argent nécessaire à la construction d’un pavillon sur les bords du Mississippi.
De Philadelphie à Boston, dans chacune des 7 villes américaines où elles vont passer, elles seront confrontées à l’un des sept péchés capitaux…
Le décor n’a pas changé, c’est d’ailleurs comme danseuse de cabaret qu’Anna va commencer à gagner sa vie, une belle complémentarité deux « deux Anna » pour cette fin de soirée! 

4 commentaires

  1. Merci de donner les informations du premier spectacle, je n'avais pas pris le programme.Comme toi j'ai préféré les airs en allemand (j'avoue que parfois les instruments couvraient les chanteurs, alors quand c'était en français…)

    J'aime

  2. On dirait que mon commentaire n'est pas passé.Je te remerciais d'avoir donné les détails sur le premier, car je n'avais pas acheté le programme!keisha

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s