Les demeurées de Jeanne Benameur

Les demeurées, ce sont une idiote du village et sa fille, fruit d’un contact éphémère avec un ivrogne de passage. Entre ces deux êtres d’infortune, nulle parole. Leur vie recluse, solitaire, doit cependant prendre fin lorsque la petite Luce prend le chemin de l’école. Là, le monde l’attend et mademoiselle Solange, l’institutrice, est décidée à rompre l’ignorance, à faire jaillir les mots.

Mon petit mot

un petit mot très rapide , fin d’année scolaire hyper-chargée oblige, sur ce petit livre dont on a déjà beaucoup parlé sur la blogo et que j’ai enfin lu!

Il confirme tout le bien que je pense de son auteure: tout en allant à l’essentiel, poésie et émotion sont au rendez-vous.
En prime, un thème qui me parle tout particulièrement, tout ces empêchements à l’apprentissage, ces rapports compliqués famille – éducation, les fidélités, les angoisses de l’abandon, de décevoir, de trahir, de grandir … bien vus!

J’ai pourtant eu un peu de mal à entrer dans les deux – trois premières pages, à me familiariser avec la musique du texte… avant de le terminer avec un paquet de mouchoirs.. efficace donc!

Mes autres lectures chroniquées de cette auteure

Otages intimes Jeanne BENAMEUR

De la fureur au silence, Jeanne Benameur habite la solitude de l’otage après la libération. Otages intimes trace les chemins de la liberté vraie, …

Laver les ombres Jeanne Benameur

 Laver les ombres Jeanne Benameur. Présentation de l’éditeur. Lea danse, jetée à corps perdu dans la perfection du mouvement. Elle est …

challenge femmes de lettres logo bannière

12 commentaires

  1. On a dû le lire presque en même temps. Un livre tout à fait à part en effet, alors que je n'avais pas aimé Otages intimes que j'ai abandonné assez vite.

  2. Bonsoir Eimelle, moi je me suis arrêtée à la troisième ou quatrième page de ce roman. Si je comprends bien, il faut que je continue… Bonne soirée.

Laisser un commentaire