BD  Frison-Roche -1- Premier de cordée

BD  Frison-Roche -1- Premier de cordée, bande dessinée parue en 2017 aux éditions du Rocher

d’après l’oeuvre de Roger Frison-Roche, par Pierre-Emmanuel Dequest (Illustrations), Jean-François Vivier (Scénario)

BD  Frison-Roche -1- Premier de cordée

Je continue à explorer le domaine Montagne du secteur BD de la médiathèque après la BD Neige et roc de Stéphane Piatzszek qui m’avait laissée sur un avis mitigé. Je n’ai pas trouvé les conseils qui vous m’avez proposés, mais celle-ci qui avec son illustration m’a ramenée à Chamonix. Et si ce n’est pas un coup de coeur non plus, j’ai d’avantage accroché!

J’ai lu les romans de Frison-Roche il y a bien longtemps, j’ai un souvenir d’un roman prenant, une vraie immersion dans la montagne et dans ses dangers. Dangers que l’on retrouve totalement dans cette bande dessinée!

L’histoire s’ouvre sur une ascension tragique en montagne, qui coûte la vie à un guide de Chamonix. On découvre une communauté très soudée où l’entraide et la solidarité ne sont pas des mots vides de sens.

Pierre, le fils du guide disparu, décide de partir à la recherche du corps de son père dans la montagne pour lui offrir une sépulture. Une cordée se lance à sa recherche… dans des conditions particulièrement difficiles…

C’est une bande dessinée très (trop ?) classique dans ses dessins mais qui m’a rappelé des bons souvenirs, les lieux sont très reconnaissables, qu’il s’agisse du grand hôtel ou des différents sommets on s’y croirait vraiment! Et ce graphisme au charme un peu suranné colle aussi pas mal au côté grand classique du roman.

Le texte sonne parfois un peu faux réduit aux bulles, le format BD est forcément très réducteur mais on y retrouve les grands essentiels du roman. La passion pour la montagne et l’ivresse des sommets sont bien là et le rythme est soutenu. Bref, une meilleure pioche!

Le duo a également adapté La grande crevasse en BD

Retrouvez les autres liens chez Noukette ce mercredi
La bibliothèque de Noukette

24 commentaires

  1. J’avais adoré le roman et je me suis régalée en lisant la BD ! classique mais bien faite, une façon de réactualiser ce classique de la montagne et de le rendre accessible à de nouvelles générations.

  2. Je n’ai jamais lu Frison-Roche et je ne suis pas très tentée par les romans. Mais la BD, pourquoi pas ? D’autant que la planche que tu présentes est très belle.

  3. Les planches ont l’air très belles mais je ne suis pas très attirée par la montagne en général (et j’en ai des mauvais souvenirs…)

  4. J’ai lu le roman et en garde le souvenir (peut-être faux d’ailleurs !) de m’être ennuyée. Et comme je ne suis pas une accro de la montagne… Je passe pour cette fois-ci !

  5. J’avais beaucoup aimé le livre, lu dans mon adolescence. La BD me permettrait de me le remettre en mémoire.

  6. Ah, j’avais dû louper cette BD lors de sa sortie… Je tâcherai de la trouver en bibliothèque, merci pour la découverte!
    J’ai lu à peu près tout Frison-Roche naguère publié en Livre de Poche et en J’ai Lu… Il reste encore de quoi adapter en BD, avec les livres sur le Sahara, sur le Canada, sur la Résistance en Savoie…!
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

Laisser un commentaire