La vie parfaite de Silvia Avallone

Retour virtuel en Italie avec le roman La vie parfaite de Silvia Avallone traduit de l’italien par Françoise Brun paru aux Éditions Liana Levi en 2018.

La vie parfaite de Silvia Avallone

J’ai beaucoup apprécié mes premières lectures de l’auteure, avec un coup de coeur pour le premier : D’acier Silvia Avallone puis Marina Bellezza de Silvia Avallone et j’ai toujours plaisir à retrouver sa plume! Une peinture de l’Italie contemporaine qui fait toujours mouche et une bonne dose de psychologie des personnages que j’apprécie beaucoup.

Et dans La vie parfaite, on retrouve tous les ingrédients de son succès! Le roman commence très fort et gardera un fort suspens tout au long des épisodes.

Dans une cité près de Bologne, la toute jeune Adèle découvre qu’est enceinte. Ailleurs cela pourrait être une explosion de joie, un bonheur incommensurable. Ici c’est un drame qui s’ajoute aux autres. Des pères, des fiancés en prison, la pauvreté, les trafics en tout genre…

Et des petites flammes d’espoir. De l’entraide, l’importance de l’école, des mots… et la vie qui s’accroche, malgré tout.

Une plongée dans la grossesse et dans tout ce que cela peut représenter comme bouleversements psychiques et physiques… on suit l’évolution du questionnement d’Adèle au fil des semaines. Avorter ? Accoucher sous X ? Garder l’enfant ? Et autour d’elle, si elle a bien peu de soutien, gravite une galerie de personnages tout aussi bien croqués. Il y a Dora, la prof de lettres qui ne parvient pas à avoir d’enfant et qui rêve d’adoption, il y a Zeno, le voisin étudiant, qui semble si décalé dans cet univers… qui offrent tous de nouvelles pistes de réflexion. Entre ceux qui rêvent d’enfant et ceux pour qui c’est un drame, de multiples nuances se déclinent…

Une nouvelle belle analyse psychologique, et une nouvelle fresque sociale familiale qui confirme le talent de l’autrice! Un léger bémol peut-être parfois sur quelques longueurs, de très nombreux personnages, on aurait peut-être pu resserrer un peu, mais cela reste un avis très positif!

La vie parfaite de Silvia Avallone, une nouvelle belle sortie de PAL!

Objectif PAL – Les lectures d'Antigone

16 commentaires

  1. Je ne connais pas l’auteur mais elle semble intéressante et je retiens ces titres si je les trouve en bibliothèque.

  2. Ah, merci, je vais le lire. Je trouve que nous avons enfin son pendant français, avec Alice Zeniter. J’ai aussi beaucoup apprécié ses précédents romans.
    Je vais lire celui-ci.
    Sa sortie m’avait échappée…

    Elle a un vrai talent d’écriture et d’observation de son époque.

    C’est une grande écrivaine.

Laisser un commentaire