La Liberté au pied des oliviers Rosa Ventrella

La Liberté au pied des oliviers de Rosa Ventrella est un roman paru en avril 2020 aux éditions Les Escales pour la littérature italienne. Traduit de l’italien par Anaïs Bouteille-Bokobza.

La Liberté au pied des oliviers Rosa Ventrella

J’avais lu et apprécié l’année dernière Une famille comme il faut de Rosa Ventrella qui se situait dans les Pouilles et m’avait rappelé de très bons souvenirs de voyage dans la région en prime de la forte histoire familiale qu’elle relatait. La belle photographie de couverture de son deuxième roman ne m’a pas fait hésiter longtemps avant de le lire!

Nous restons ici dans cette même région du Sud de l’Italie, dans les année 1940.

Cette fois, c’est essentiellement l’histoire de deux soeurs que nous conte Rosa Ventralla, et celle de leur village et de ses luttes avec elles.

Il y a la pauvreté, la misère, les luttes de classe et la guerre qui renforce encore les inégalités… La société semble figée, telle qu’elle était au Moyen-Age sous la coupe d’une famille puissante qui domine la région. Un contraste très fort Nord / Sud de la péninsule italiene. Pas vraiment le monde idéal pour grandir.

Entre les deux soeurs, Teresa la discrète et la flamboyante Angelina, sa cadette, peu de point commun. Ou peut-être si, une envie d’ailleurs, qui s’exprime bien différemment. Angelina rêve de la ville, des belles toilettes et de ce que l’argent peut offrir. Teresa observe, et raconte. Des frémissements de révolte, un vent de liberté chez les villageois… avec un prix bien cher à payer.

Un roman à la fois instructif et agréable à lire qui confirme le talent de son auteure pour mettre en lumière sa région et son histoire!

La Liberté au pied des oliviers, roman de Rosa Ventrella, lu dans le cadre du challenge de lecture Il Viaggio consacré à la littérature italienne.

La Liberté au pied des oliviers Rosa Ventrella

13 commentaires

  1. Terminé! un moment de lecture agréable pour me promener dans des paysages connus, que de souvenirs entre Mandria et Lecce! Mais pas de véritable surprise littéraire

Laisser un commentaire