L’ importance d’être constant Oscar Wilde

Jack Worthing, aristocrate et dandy, s’est inventé un frère, prénommé Constant, sous l’identité duquel il accumule à Londres dettes et plaisirs. Courtisant Gwendoline Fairfax sous ce nom déguisé, il est bien loin de se douter de l’importance qu’elle attache à son prénom… Au même moment, son ami Algernon, bien décidé à séduire Cecily, la pupille de Jack, se rend à la campagne où celle-ci réside. Il se présente comme étant le frère de Jack, Constant. Un prénom que la jeune fille trouve aussi très à son goût…

Le titre de l’œuvre The importance of being earnest, est à double sens: earnest signifie à la fois « fidèle » et correspond au prénom Ernest (earnest et Ernest se prononçant de la même façon.)

Le titre original  est parfois traduit L’importance d’être Constant ou De l’importance d’être Fidèle ; Jean Anouilh en fit une traduction française sous le titre Il est important d’être Aimé.

C’est une pièce qui tend vers le burlesque, les quiproquos s’enchaînent sans répit, les bons mots de Wilde restent très drôles, tout comme sa peinture de la haute société anglaise,  le mariage, les femmes, on rit tout court, on rit jaune aussi, cynisme et légèreté au rendez-vous, une lecture vraiment très plaisante!
Mauvaise foi et rebondissements improbables, happy end, une pièce qui fait rire, sans lourdeur, très agréable!

6 commentaires

  1. J'ai vu deux fois la pièce mais au cinéma. Je l'aime beaucoup. Il y a des moments totalement hilarants comme, entre autres, le journal que tient la jeune pupille de Jack et le thé (venimeux) qu'elle offre à Gwendoline avec la complicité du valet! Ou l'histoire de la valise, le snobisme de la tante…

    J'aime

  2. Que ce soit à la lecture ou en spectateur, il y a vraiment des moments très drôles, cela fait beaucoup de bien!Je n'ai pas vu la version ciné, je pense qu'un jour ou l'autre je me laisserai tenter par le DVD!

    J'aime

  3. L'adaptation cinématographique avec Ruppert Everett et Colin Firth est très fidéle et très drôle, j'ai bien regardé mon DVD une douzaine de fois !

    J'aime

  4. Bonjour Eimelle, je découvre ton blog grâce à ton commentaire sur le mien. J'ai hésité pour ce challenge Théâtre mais pour le moment, je n'ai rien dans ma PàL qui corresponde donc je ne me suis pas (encore) inscrite. Bonne continuation et bonne semaine.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s