La Princesse de Mantoue Marie Ferranti

 Au XVe siècle, la jeune Barbara de Brandebourg quitte son Allemagne natale pour épouser, alors qu’elle n’a que dix ans, l’Italien Louis de Gonzague, prince de Mantoue. Alors que son mari part guerroyer, elle se retrouve seule au milieu d’une cour raffiné, où sont accueillis les plus grands artistes du temps.
roman la princesse de MAntoue
C’est pour ce couple que Mantegna peindra la célèbre Chambre des Epoux du palais San Giorgio de Mantoue. A travers des documents historiques précis, comme la correspondance de Barbara avec sa cousine Maria de Hohenzollern, restée en Allemagne, et le journal de son précepteur Marie Ferranti retrace l’existence d’une personnalité très attachante qui aura rayonné sur son temps.
Livre lu autour de la préparation d’un voyage en Italie autour de Milan, Bergame… et bien sûr de la belle ville de Mantoue, et sa fameuse chambre des époux, ses peintures de Mantegna… au coeur du roman donc, ce livre m’a laissée perplexe à la première lecture…
Beaucoup de questions se posent au fil des pages, le vrai, le faux… le dénouement remet tout en question… et m’a fait reprendre la lecture du début, avec beaucoup de plaisir cette fois!
Un bon éclairage en tout cas sur la vie de cette époque, la condition des femmes, la violence,les grandes familles de l’époque, l’art et la condition des artistes…

6 commentaires

  1. Je l'avais lu à sa sortie j'avoue que je n'en ai qu'un vague souvenirHonte à moiTon billet me donne envie de m'y plonger de nouveauJe ne me souviens pas trop mais il me semble que Michelaise avait aussi fait un billet sur La chambre des époux,l'an passé,comme elle est une fidèle chez toi on va vite le savoir.As-tu lu les autres écrits de Marie Ferranti ?La lecture de ce livre m'avait fait découvrir cette Corse,j'avais bien aimé La fuite aux AgriatesBonne journée

    J'aime

  2. Mantova Aloïs, un endroit qui est cher à mon coeur, mais je n'ai pas fait de billet sur la camera dei sposi, enfin je ne crois pas. Je crois que tu penses au billet sur l'abesse de san paolo à parma où j'ai, aussi, parlé de Mantegna, et de Mantova. Mais comme l'endroit me parle, je vais aussi noter ce livre dans ma liste à lire, déjà tellement longue que parfois je me perds en chemin !! Merci Eimelle de ce compte-rendu de lecture qui \ »donne envie\ » !!

    J'aime

  3. c'est comme moi, la pile à lire est déjà bien haute quand à la liste… je n'en parle même pas!et je pense que lire ce livre après avoir visité Mantoue est une bonne façon d'en prolonger le séjour!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s