Autopsie d’un drame de Sarah Vaughan

Autopsie d’un drame de Sarah Vaughan  parution 2021 aux éditions Préludes

Autopsie d'un drame de Sarah Vaughan  parution 2021 aux éditions Préludes

Sarah Vaughan est une autrice anglaise que j’apprécie! J’avais déjà lu et chroniqué ici Anatomie d’un scandale – Sarah Vaughan et La Ferme du bout du monde Sarah Vaughan, je continue avec plaisir la découverte de ses romans!

Que se passe-t-il derrière les belles portes des quartiers chics anglais ? Les mamans bons chic bon genre, à l’allure si parfaite que l’on croirait leur intérieur ou leurs enfants directement sortis d’un magazine, que cachent-elles une fois la porte tirée ?

Médecin, Liz voit un jour arriver aux urgences une des ces mères, avec son bébé, victime, semble-t-il, d’une mauvaise chute. Simple accident ? Négligence ? Blessure , maltraitance volontaire? Au delà de ses sentiments personnels pour cette femme qui est par ailleurs son amie, elle est poussée par son supérieur a alerter les services sociaux. La machine se met rapidement en route (j’espère d’ailleurs que c’est vraiment le cas dans la réalité). Et derrière les apparences de mère idéale se cachent bien des choses… mais pas forcément celles auxquelles on pense d’abord.

Un conseil, si vous envisagez une grossesse, ne lisez pas ce roman tout de suite ! Pour tous les autres lecteurs, il est en revanche passionnant ! Une belle analyse psychologique des personnages, et de tout ce que l’arrivée d’un bébé peut engendrer. Les questionnements, les angoisses, beaucoup de thèmes sont abordés. La famille est décortiquée en tout sens, les relations au sein du couple, enfant-parent, au sein des fratries…

De nombreux parallèles se dessinent entre les différents protagonistes, et le suspens est bien mené. Si je m’étais doutée du premier rebondissement, je n’avais pas vu venir le dernier!

Un roman qu’on a du mal à reposer une fois commencé!

Autopsie d’un drame de Sarah Vaughan entre dans le cadre des challenges de lecture A year in England et Voisins Voisines

7 commentaires

  1. Avec la naissance de mon dernier petit-fils, je connais les angoisses d’une mère, ma fille, (et qui sont donc aussi celles d’une grand mère ! ) mais heureusement les bonheurs aussi. Le bébé est un léger prématuré ! Donc, le livre pas pour l’instant !

Laisser un commentaire