Une bête au paradis Cécile Coulon

Edition  L’Iconoclaste , rentrée littéraire 2019

une bete au paradis coulon

Une des lectures de rentrée dont j’espérais le plus, et je n’ai pas été déçue!

J’aime l’écriture de Cécile Coulon, sa poésie « mine de rien », son ton direct quand il faut, son pouvoir d’évocation, et son addictivité !

Cette fois, elle nous emmène au Paradis… qui n’en a bien que le nom.

Le Paradis, c’est une ferme, qui mérita pourtant bien son nom pendant quelques années. Une famille heureuse à l’ombre de la grand-mère, un jeune couple, deux enfants, des jeux, des rires… une vie paisible, des joies simples… et puis le drame. La disparition des parents dans un accident de voiture. Le Paradis prend des allures de tragédie.

La grand-mère se retrouve seule avec l’exploitation à faire tourner, et deux enfants à élever, Blanche et Gabriel, Blanche, la solide, qui semble toute désignée pour reprendre le flambeau de la ferme.

Autour du duo très fort grand-mère / petite-fille, gravitent bon nombre de personnages, il y sera question d’amour et de trahison, de vengeance et de désillusion, de violence et de rivalité, de manipulation et de survie, mais surtout de l’importance de cette terre familiale, de son poids comme de sa beauté…

Un roman que l’on referme avec des images très fortes en tête, et des personnages que l’on n’oubliera pas de si tôt!

8 commentaires

Laisser un commentaire