Les chatouilles Andréa Bescond Éric Métayer

Après avoir été très touchée par la pièce de théâtre, vue à Avignon et à Joué les Tours

Ce que j’en disais : Les chatouilles ou la danse de la colère, inceste, résilience, danse…

j’étais très curieuse de voir son adaptation au cinéma, pari réussi!

Les chatouilles film cinéma Andréa Bescond Éric Métayer

Les chatouilles  Andréa Bescond Éric Métayer

https://andreabescond.com/

Le début est vraiment très proche de la pièce, les personnages , tous joués par Andréa Bescond, dans la version théâtrale, prennent chair, tous sont là, y compris Benjamin et son pistil, Noureev et son poster, tandis que les personnages principaux sont servis par une belle distribution : Pierre Deladonchamps est glaçant de perversité, Karin Viard en mère absolument détestable, et la Odette enfant de Cyrille Mairesse très touchante.

On retrouve les allers -retours passé – présent avec les séances d’analyse, souvenirs réels, fantasmes… tout s’enchaine avec fluidité.
L’alternance des temporalités en fait un film dur, certes, mais pas plombant,  il y aussi des sourires, et peut-être d’ailleurs une émotion plus distanciée que dans la version scénique où l’incarnation de l’ensemble des rôles par Andréa Bescond avait une force remarquable.

Mais une chose est sûre, quel que soit le support utilisé, film ou théâtre, le propos est tout aussi percutant.
Beaucoup d’émotions à la sortie, pour ceux qui découvraient l’histoire avec le film, qui a visiblement fait mouche.

J’ai été frappée dans le cinéma où j’ai assisté à la projection par la quasi absence d’hommes dans la salle. Des femmes, de tous âges, des mères et des filles, des amies, mais si peu d’hommes…  un sujet visiblement encore tabou, et une parole qui a encore du chemin à faire pour se libérer totalement…

Bref, un film nécessaire, à diffuser largement! Je pense qu’on peut y emmener des ados, avec une préparation avant et un débat ensuite , un vrai enjeu à saisir!

Production
LES FILMS DU KIOSQUE

Récompenses

  • Festival du cinéma américain de Deauville 2018 : Prix d’Ornano-Valenti pour Andréa Bescond et Éric Métayer
  • Festival du film de Hambourg 2018 — « Voilà! » : Prix du meilleur film pour Andréa Bescond et Éric Métayer

Adapté de la pièce de théâtre de Andréa BESCOND et Eric METAYER:
LES CHATOUILLES OU LA DANSE DE LA COLÈRE
Récompensée par les :
MOLIÈRE DU SEUL(E) EN SCÈNE 2016
PRIX SACD NOUVEAU TALENT 2016
PRIX DE L’INTERPRÉTATION FÉMININE AVIGNON CRITIQUEOFF 2014

7 commentaires

  1. J'aurais bien aimé voir la pièce. J'ai découvert la réalisatrice avec son film, et j'en suis sortie sous le choc, aussi bouleversée par le sujet, qu'admirative du traitement. Un très beau film, très singulier et très fort.

    J'aime

  2. j'ai vu la pièce et tu as raison, c'était exceptionnel, j'en ai chialé, la salle était debout, une de mes plus belles émotions au théâtre ! Le film m'intéresse évidemment même si j'ai rarement l'occasion d'aller au ciné. Et je lui souhaite un beau succès.

    J'aime

  3. Comme toi j'ai vu la pièce mais je n'ai pas encore vu le film. J'avais beaucoup aimé la pièce. Oui ce sont les femmes qui sont plus dans la compassion, peut-être les hommes se sentent-ils mis sur la sellette dans ces sujets. Je ne sais pas, mais c'est bien dommage qu'ils ne soient pas là.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s