Du sang sur la Tamise Anne PERRY

Londres, 1856. Alors que le canal de Suez sonne l’ère du progrès, William Monk se voit confronté à une affaire sans précédent. Sous ses yeux, un navire explose sur la Tamise et cause la perte de nombreux passagers.

Traduit de l’anglais par Florence Bertrand

Mon petit mot

Chez Anne Perry, je suis plutôt  Charlotte et Thomas Pitt, queWilliam Monk, mais celui-ci m’attendant dans ma PAL, le mois anglais est un bon prétexte pour le sortir!

De retour il y a peu d’un voyage à Londres, j’ai apprécié de retrouver les lieux, des bords de la Tamise à Whitehall  et de superposer la ville d’aujourd’hui à celle d’hier.

L’aspect historique nous rappelle cette fois la guerre de Crimée et ses infirmières, et la construction du canal de Suez.
On retrouve aussi des thèmes autour de la vie des miséreux du bord du fleuve, des orphelins, tout une frange de la population qui passe inaperçue pour certains et qui est ici au coeur de l’intrigue.

De multiples intérêts sont en jeu, la justice semble bien corrompue… on a parfois du mal à faire le lien entre les enquêtes parallèles menées par l’entourage de Monk et finalement un rebondissement final vient tout remettre en question, la chute est bien trouvée!

Bref, un opus qui ne détrônera pas les Pitt mais qui reste une lecture agréable!

chez Cryssilda et Lou

le Challenge « Objectif PAL » d’Antignone.

objectif pal

15 commentaires

  1. Pas encore commencé la série des Monk : j'attends de finir les Thomas et Charlotte Pitt (je n'en suis qu'au deuxième – à lire) donc bon, ça risque de durer longtemps ^^ mais j'ai quand même envie de les découvrir plus tard.

  2. Bonsoir Eimelle, toujours pas lu des enquêtes de W. Monk. Quant à W et Ch. Pitt, je les ai abandonnés depuis un petit moment. Les romans sont bien mais vraiment trop longs. Bonne soirée.

Laisser un commentaire