Un plat qui se mange froid – Anne Perry

Un plat qui se mange froid – Anne Perry, roman traduit par Stéphane Carn, paru aux éditions Payot-rivages.

Je profite de ce mois anglais pour sortir quelques titres qui dormaient depuis bien longtemps dans ma PAL! Anne Perry est une autrice que je lis régulièrement : romans d’Anne Perry avec un petit faible pour la série autour du couple Pitt. J’étais curieuse ici de découvrir sa plume dans un tout autre univers.

En effet, ce roman se déroule à Paris, en 1792, en pleine Terreur.

Camille, jeune veuve y est au service de l’illustre Madame de Staël. Un jour, sa nourrice étant absente, Camille confie son bébé à sa meilleure amie Sophie. Mais quand elle revient le chercher, le bébé est mort. Aveuglée par la douleur, influencée par une de ses collègues, Camille, accusant Sophie de négligence, va se lancer dans une terrible vengeance…

Le roman est court (presque trop court, j’aurais bien aimé en savoir plus sur les personnages et les suivre un peu plus longtemps) mais prenant, et historiquement intéressant. On croise Marat, les sans-culottes et tous les aléas de la Révolution. Loin de son univers londonien de prédilection, la plume d’Anne Perry est tout aussi efficace! Mais je préfère tout de même ses séries habituelles….

Un plat qui se mange froid – Anne Perry, une sortie de PAL et une lecture pour le mois anglais A year in England 2021, ainsi qu’une participation au challenge Voisins Voisines et au challenge petit bac catégorie Aliments.

14 commentaires

  1. Je n’en ai plus dans ma PAL mais je la lisais étudiante, donc pas mal de titres sont dans ma bibliothèque. Je ne connais pas celui-ci par contre.

Laisser un commentaire