La ballade de Lila K Blandine Le Callet

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue.

Mon petit mot
 Je ne suis pas très attirée par les romans d’anticipation, mais à force d’entendre du bien de celui-là, j’ai fini par me laisser convaincre (enfin, plus précisément, une bonne fée de la lecture a fini par me le prêter en me disant qu’il fallait que je le lise… merci!).
Et à ma grande surprise, j’ai plongé dedans tête baissée et ne l’ai guère lâché avant la fin.
Parce qu’au delà de l’histoire personnelle de cette jeune fille, son rapport à sa mère, aux autres…. c’est surtout le questionnement sur la société, les rapports humains, qui en est la toile de fond et qui donne beaucoup à réfléchir.
Entre Big Brother et dérives « sécuritaires », entre la traque des livres et les dénonciations, les émeutes en banlieue, l’eugénisme, la censure, difficile de ne pas faire des parallèles… qui font peur…Mais il y a des « résistants »… alors il y a de l’espoir… un peu…
Et puis cela faisait longtemps que je n’avais pas parsemé un livre de post-its pour garder en mémoire des citations…
A lire en écoutant: Porgy and Bess (1935) -George Gershwin- Summertime 

10 commentaires

  1. J'ai fini ce livre il y'à peu de temps et je ne sais toujours pas quoi en penser. Il m'a chamboulée et freinée par certains coté. Ca va etre difficile de mettre tout ça au clair pour écrire ma chronique…

  2. J'avais aimé ce livre. Le propre des romans d'anticipation c'est de nous de nous amener à nous interroger sur notre société .. quand ils sont bons!

Laisser un commentaire