visiter le Château et l’ apothicairerie de Baugé en Anjou

Après la visite du château de Montgeoffroy, suite de notre week-end en Anjou avec la visite du château de Baugé en Anjou, ainsi que de l’ Hôtel-Dieu et Apothicairerie de Baugé, à une quarantaine de minutes d’Angers.

Situés à une rue l’un de l’autre, ces deux monuments sont très complémentaires à visiter pour en savoir plus sur l’histoire de la région et sur celle de la médecine.

L’hôtel-Dieu a été créé en 1643 grâce à Marthe de la Beausse et Anne de Melun, princesse de Flandres qui s’étaient rencontrées à la Flèche, chez les hospitalières de Saint Joseph. L’apothicairerie était gérée par des sœurs de la communauté des hospitalières de Saint Joseph et fonctionna jusque dans les années 1940.

Visiter l’ Hôtel-Dieu et Apothicairerie de Baugé

C’est une visite passionnante! Les explications sont adaptées à la fois au petits et aux grands. On redécouvre, avec effroi souvent, étonnement parfois, comment étaient soignés nos ancêtres, les progrès de la médecine et la vie des religieuses qui les soignaient. J’ai trouvé très touchantes les inscriptions sur les draps des lits évoquant le quotidien de malades …

Classée monument historique, l’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu de Baugé, propose une collection de plus de 650 pots et boîtes. Les noms qui y sont inscrits sont révélateurs des remèdes de l’époque: sang de dragon, yeux d’écrevisses, poudre de cloportes… mais aussi de nombreuses plantes médicinales plus classiques. Un jardin où elles étaient cultivées complète la visite.

Si cela vous intéresse, à Chenonceau, on peut découvrir L’apothicairerie de Catherine de Médicis, une nouvelle pièce ouverte il y a peu.

Visiter le château de Baugé en Anjou

Le château de Baugé a été édifié au xve siècle par le roi René d’Anjou, pour en faire son pavillon de chasse. Le parcours de visite retrace la vie du Roi René, évoque la dynastie des ducs d’Anjou, l’Anjou et l’Europe, la chevalerie et les tournois, l’amour courtois et la Croix d’Anjou, devenue plus tard la Croix de Lorraine… une vraie immersion médiévale! De nombreuses animations sont prévues pour les enfants, des jeux, pas mal de projections, c’est une visite à faire en famille sans hésiter!

Une petite promenade dans le parc pour terminer…

Toutes les infos pratiques sont : là

Les clochers Tors d’Anjou

Au retour, on découvre un des nombreux clochers Tors d’Anjou

voir Les clochers Tors d'Anjou

On en trouve à Fontaine Guérin, Fougeré, Le Vieil Baugé, Pontigné, Mouliherne et Jarzé. Le clocher de Pontigné est doté d’une spirale parfaite, celui du Vieil-Baugé est à la fois tors ET penché, celui de Fontaine Guérin tourne de gauche à droite, contrairement aux autres. Tout ceci est encore très mystérieux et de nombreuses légendes entourent ces clochers Tors… ( infos)

 Baugé en Anjou clochers
https://www.anjou-tourisme.com/fr/diffusio/visites/les-clochers-tors-du-baugeois-bauge-en-anjou_TFOPCUPDL049V50ACS6

un article pour le RDV mensuel EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs  et proposé ce mois ci par Sabrina du blog « Que le voyage commence »  https://que-le-voyage-commence.com/

12 commentaires

  1. J’avais croisé des clochers tors en Corrèze, je ne savais pas qu’il y en avait en Anjou ! Les intérieurs et les extérieurs sont très beaux en tout cas ! 🙂

    P.S. : Tu as du texte manquant sur la partie qui parle de Catherine De Medicis. 😉

  2. Le château du Roi René… Je viens de voir que Dodovanille en a aussi parlé récemment! Décidément, il faudrait aller faire un tour(isme) en Anjou.
    Concernant l’apothicairerie: c’est étonnant de voir que coexistaient une véritable connaissance des « simples » et des herbes médicinales, avec des « superstitions » sur l’influence de pratiques « magiques » ou qui nous paraissent, aujourd’hui, dénuées de quelque fondement que ce soit…
    (s) ta d loi du ciné, « squatter » chez dasola

Laisser un commentaire