La femme qui ne vieillissait pas festival d’ Avignon

La femme qui ne vieillissait pas festival d’ Avignon, spectacle vu au théâtre Buffon

Pour retrouver tous les spectacles chroniqués cette année, c’est ici : Sélection et avis spectacles à voir choix festival d’Avignon off 2021 et pour le in Que voir au Festival d’Avignon In 2021 ?

La femme qui ne vieillissait pas festival d’ Avignon

Voilà bien peut-être un des premiers spectacles que j’avais noté dans ma liste de repérage de cette année, pour l’association Françoise Cadol (un grand souvenir de Jeanne et Marguerite ) et de Tristan Petitgirard ( La machine de Turing Benoit Solès  Tristan Petitgirard), et j’ai beaucoup aimé!

Betty a 30 ans quand elle pose pour la première fois dans le cadre d’un projet photo « Du temps ». Le photographe immortalise ses modèles tous les ans, dans la même tenue, la même attitude pour capturer le moindre signe du temps qui passe.

Oui mais voilà, années après années, la photo de Betty est toujours identique. Si les premières années, cela semble plutôt flatteur, qu’on la presse de livrer ses secrets de beauté, l’écart avec son entourage devient vite cruel. Pas une ride, pas une cerne, pas un cheveu blanc… 31, 32, 33 ans, bien plus… et toujours rien. Plus le temps passe, plus ce qui pourrait être le rêve de toutes les femmes va tourner au cauchemar.

Françoise Cadol livre une superbe interprétation du roman de Grégoire Delacourt, La femme qui ne vieillissait pas. C’est elle qui en était la voix pour le livre audio et de cet enregistrement était né l’évidence de porter ce projet à la scène. Mission accomplie avec brio!

Sans avoir rien modifié du texte, à part quelques coupures bien sûr, Françoise Cadol construit un très beau portrait de femme, très touchant, au milieu des flashs des appareils photos.

Si l’émotion affleure souvent, les rires sont là aussi, la comédienne composant également d’autres personnages et la gouaille d’ Odette, la bonne copine de Betty ne manque pas de susciter les rires!

Au delà de la belle histoire singulière de cette femme, il y a aussi un questionnement plus profond sur le corps de la femme, la chirurgie esthétique et les canons de la beauté, le rapport mère-fille aussi, livré avec beaucoup de sensibilité.

© Fabienne Rappeneau

Bref, un coup de coeur à ne pas manquer au théâtre buffon !

La femme qui ne vieillissait pas au festival d’ Avignon

du 7 au 31 juillet – Relâches : 13, 20, 27 juillet à 15h25, durée 1H10, réservations

  • texte Grégoire Delacourt
  • Metteur en scène : Tristan PETITGIRARD
  • avec : Françoise CADOL
  • Adaptation : Françoise Cadol
  • Compositeur : Romain Trouillet
  • Scénographe : Pauline Gallot
  • Créateur Lumières : Denis Schlepp
  • Costumière : Alice Touvet
  • Comédien Voix off : David Kruger
  • Ass. mise en scène : Bérengère De Pommerol
  • Prod. éxécutive : Aline Pelissier
  • Régisseur : Jules Fernagut

3 commentaires

Laisser un commentaire