Adieu les cons Albert Dupontel

Adieu les cons film d’Albert Dupontel.

Adieu les cons

J’ai mis le temps à écrire ce petit mot, on a déjà beaucoup parlé de ce film, mais comme c’était le premier film que j’ai vu à la réouverture des salles, je le fait quand même pour garder un petit souvenir de ce moment particulier!

J’ai beaucoup aimé ce film, j’ai ri, j’ai même versé ma petite larme, le contexte « retour au cinéma » et première soirée entre amies y est pour beaucoup, mais l’ensemble fera que ce film restera en mémoire.

synopsis d’Adieu les cons : Lorsque Suze Trappet (Virginie Efira) apprend à 43 ans qu’elle est condamné par une maladie incurable lié à l’utilisation de produits toxiques dans son salon de coiffure, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB (Albert Dupontel) , quinquagénaire en plein burn out, qui vient de louper de manière spectaculaire une tentative de suicide et M. Blin (Nicolas Marié), archiviste aveugle bien décidé à l’aider dans sa recherche.

Leur quête, de quiproquos en rebondissements improbables est une sacré épopée! Et si le sujet est dramatique, le traitement, tendre et très humain, distille suffisamment de comique pour équilibrer l’ensemble entre deux moments d’émotion ou coup de griffe à notre société et son administration.

La distribution est parfaite avec un clin d’oeil particulier à Laurent Stocker de la comédie française dans un petit rôle hilarant!

Un film idéal pour ce retour aux salles obscures !

J’avais également beaucoup aimé  Au revoir là-haut, son adaptation du roman de Pierre Lemaitre.

Avez-vous des films à me conseiller parmi les sorties du moment? Je n’ai pas trop suivi les sorties cinémas de ces derniers temps!

11 commentaires

  1. Pour ma première sortie cinéma, j’ai réservé demain soir pour Nomadland, sur les retraités pauvres des Etats-Unis qui vont d’un travail à l’autre en van. J’ai le bouquin dans ma PAL.

  2. Hello,
    Le dernier film que j’ai vu au cinéma remonte à janvier 2020 : il est temps que j’y retourne.
    J’ai entendu parler de ce film, mais sans y prêter plus que ça de l’attention : pour le coup, j’ai bien envie de le voir.
    Belle semaine

  3. Comme pour toi, ce fut le premier film de retour cinéma, et nous n’avons pas regretté notre choix. Ce film me restera, il dit tant de choses. Hélas, je ne peux te conseiller une prochaine séance, pas encore eu la disponibilité de retourner en salle obscure.

Laisser un commentaire