La Maison aux miroirs de Cristina Caboni

La Maison aux miroirs de Cristina Caboni, roman paru aux éditions Presses de la Cité, avril 2021, traduit de l’italien par Marie CAUSSE .

La Maison aux miroirs de Cristina Caboni

La Maison aux miroirs de Cristina Caboni

Apicultrice en Sardaigne, Cristina Caboni signe ici son 4ème roman et c’est avec celui ci que je découvre sa plume. J’ai choisi ce livre pour sa couverture qui m’a immédiatement replongée dans mes souvenirs de voyage en Campanie et sur la côte amalfitaine !

C’est à Positano, à deux pas de la côte que se situe la villa aux miroirs. Elle doit son nom à sa majestueuse entrée, ornée de nombreux miroirs. C’est là que Milena, apprentie comédienne, vient rendre visite à son grand-père Michele, à la mémoire défaillante.

Mais lors de travaux dans le parc de la propriété, une macabre découverte est effectuée : un squelette, dont le grand-père semble connaître l’identité et qui le bouleverse profondément.

Pour prouver l’innocence de son aïeul, Milena va participer à l’enquête qui va l’entraîner sur les traces de sa mystérieuse grand-mère, Eva « l’américaine », comédienne elle aussi, disparue depuis longtemps. Et en passant de l’autre côté du miroir, elle risque de faire ressurgir plus d’un lourd secret de famille.

On va alors remonter le temps, de l’âge d’or du cinéma italien aux heures sombres du maccarthysme, de Venise à Rome, de l’Amérique à la côte Amalfitaine, les rebondissements vont être nombreux.

J’ai beaucoup aimé découvrir les histoires croisées de Milena et de sa grand-mère Eva, deux beaux portraits, dans une Italie que ce roman donne furieusement envie de retrouver !

La Maison aux miroirs de Cristina Caboni, un roman lu dans le cadre du challenge littérature italienne et du challenge Voisins Voisines .

Toute ma rubrique : littérature italienne et voyages en Italie

9 commentaires

  1. Je te rejoins complètement. Cette lecture me donne furieusement envie d’Italie, la belle, celle que j’aime tant.

  2. On est toujours attachés par ses racines ! Ça donne vraiement envie d’y allar à Positano , pour le soleil et la mer … c »est beau l’Il’Italie !

Laisser un commentaire