Contes asiatiques en bande dessinée

Contes asiatiques en bande dessinée, BD parue aux éditions petit à petit en 2008 , scénariste Oliv’, illustration de couverture Nicolas Delort.

Le recueil comporte 10 contes traditionnels adaptés en BD, chacun est illustré par une personne différente : Le petit chien (Japon) par Marie Decavel ; Pourquoi l’eau de la mer est-elle salée ? (Chine) par Emmanuelle Pioli, Le singe et le crocodile (Tibet) par Odile Santi, Le carambolier (Vietnam ) par Marie-Charlotte Aguerre, Le ciel trop bas (Inde) par Virginie Vidal, L’astrologue (Népal) par Lucien Gorlier, Le rêve de Tao (Chine) par Tatiana Domas, La chaine en or (Népal) par Anne-Sophie Servantie, Les vases du prince (Japon) par Céline Adriaens et Le triomphe de l’amitié (Vietnam) par Borev.

Cela donne une vraie identité graphique différente à chaque histoire, c’est très agréable!

Contes asiatiques en bande dessinée

Les contes du Japon en BD

Pour faire le lien avec le challenge un mois au Japon, c’est par eux que j’ai commencé ma lecture. Comme je le disais, à chaque conte son identité graphique, et autant de voyages différents dans un Japon d’hier vu au prisme du conte.

On y croisera des cerisiers en fleurs, des palais… et des méchants! Mais dans chaque cas, la morale sera sauve! Ces petits contes traditionnels mettent en avant de belles valeurs universelles. Contre la jalousie, l’envie, la colère, la cupidité… rien ne vaut générosité et réflexion !

Le petit chien qui ouvre l’album a tout pour plaire aux petits, une histoire répétitive, où ils vont facilement pouvoir se projeter sur la suite, un méchant vraiment méchant, des gentils vraiment gentils, la découverte du Japon en prime!

Contes asiatiques en bande dessinée

Je ne le citerai pas tous, juste quelques extraits pour vous donner une idée des différents styles du recueil. J’ai beaucoup aimé pour ma part Le singe et le crocodile, qui devrait là encore beaucoup plaire aux enfants, de l’humour, et j’entends déjà leurs réactions à la fin! On dit bien malin comme un singe après tout!

J’ai découvert avec curiosité Pourquoi la mer est-elle salée? que je connaissais sous une autre forme, avec un petit moulin, dans une version Norvégienne, comme quoi les contes traversent sans problème les continents!

Ce recueil est une belle découverte, qui donne envie de poursuivre l’exploration du catalogue de cet éditeur!

Ces Contes asiatiques en bande dessinée, sont une lecture choisie pour le challenge de lecture autour du Japon et chez Lou, et une participation à la BD du mercredi dont vous pouvez retrouver les participants chez Stephie cette semaine et une belle sortie de PAL!

D’autres lectures autour de l’Asie sur le blog ici

42 commentaires

  1. Quand je l’ai vu dans les liens sur le billet FB de la BD de la semaine, j’étais déjà très intriguée. Ton billet ne fait que confirmer et le fait qu’il y a des contes de plusieurs pays d’Asie et pas seulement le Japon (ce qui me plaisait déjà beaucoup, hein ^^) ! Je note !

  2. d’un côté je suis tentée par les dessins et d’un autre je n’aime déjà pas les nouvelles en « livre » alors de très courtes histoires en BD…..

  3. J’aimerais bien découvrir! J’ai « Les contes des Indes en BD » dans la même collection, j’avais beaucoup aimé et ça ne me dérange pas de changer d’identité graphique, même si j’ai mes préférences.

  4. Ce n’est pas spécialement cet album-là qui m’attirerait chez cet éditeur… Mais pourquoi pas s’il est en bibliothèque ?

Laisser un commentaire