Trouble – Jeroen Olyslaegers

Trouble – Jeroen Olyslaegers, roman paru aux éditions stock en janvier 2019, une dernière sortie de PAL pour le mois belge qui s’achève!

Trouble, de Jeroen Olyslaegers ou la seconde guerre mondiale en Belgique

Jeroen Olyslaegers Trouble

Trouble, mérite bien son nom.

Un homme, arrivé à un âge avancé, rédige ses mémoires. Il s’adresse à son arrière-petit-fils et revient pour lui sur son passé, essentiellement sur la période de la Seconde Guerre Mondiale du côté d’Anvers.

A travers ses souvenirs, on (re)découvre la position complexe de la Belgique, des prémices de la guerre à l’après. Trouble. Oui, le titre est bien trouvé.

Le narrateur aura beaucoup louvoyé, tenté de traverser la période sans trop de casse personnelle, de continuer à écrire des poèmes… tout en devenant policier. Fréquenter des collaborateurs, des allemands, participer aux rafles de juif, mais en même temps en sauver, aider des résistants, est-ce possible ? Est-il possible de ne pas s’engager justement ? De vouloir ménager les deux bords sans se compromettre ? De vivre cette époque en spectateur ? En ne se préoccupant que de sa propre survie ?

Si rien n’est jamais ni tout noir, ni tout blanc, il lui en faudra en tout cas en assumer les conséquences.

Le « trouble » est aussi présent dans sa vie personnelle, qu’il s’agisse d’orientation sexuelle ou de dédoublement de la personnalité, le héros n’est pas toujours facile à suivre! Et à quel point est-il sincère dans ses souvenirs?

Tout en ambiguïté, ce texte est une vraie immersion en Belgique! Au passage, un tableau qui y est souvent cité :

Margot
Margot la folle par Brueghel l’Ancien

Si je n’ai pas toujours été séduite par l’écriture (des longueurs, des allers-retours dans le temps pas toujours évidents à suivre…), et le personnage principal en tant que tel, le propos à la fois historique sur cette période sombre vue de la Belgique et le questionnement personnel de cet homme m’ont vraiment intéressée.

Et dans la période complexe que nous traversons, il n’est pas inutile de se poser aussi quelques questions, entre dénonciation et solidarité, repli sur soi ou ouverture à l’autre. L’effet miroir n’est pas si loin…

Bref, historiquement et sociologiquement intéressant!

Trouble de Jeroen Olyslaegers est une lecture pour le challenge littéraire Le mois Belge d’Anne et pour l’objectif PAL d’Antigone.

mois-belge-logo-folon-redstar-38-gras-blanc-ombre-orange-1-sans-bord

https://toursetculture.com/category/lectures/litterature-belge-suisse-luxembourg/

13 commentaires

  1. En Belgique, les positions des uns et des autres pendant la guerre viennent encore empoisonner le débat politique parfois. Surtout venant de Flandre. Si la collaboration a bien sûr été active aussi côté wallon, les francophones ont un peu mieux réglé cette question que les Flamands.

Laisser un commentaire