La Disparue de l’île Monsin Armel Job

Après une drôle de fille Armel Job, qui m’a beaucoup plu, j’ai enchaîné avec le dernier paru de l’auteur belge : La disparue de l’île Monsin et j’ai retrouvé sa plume avec plaisir! Roman policier paru aux éditions  Robert Laffont en février 2020.

La Disparue de l'île Monsin Armel Job

Nouvelle immersion en Belgique, autour cette fois de la disparition mystérieuse d’une jeune femme, signalée par sa mère qui n’a plus de ses nouvelles.

Le dernier à l’avoir vue, sur un pont, en pleine tempête, est-il le coupable ? Ce loueur – accordeur de piano semble pourtant bien loin d’un meurtrier. L’a-t-il sauvée du suicide ou l’a-t-il fait disparaître ? Et pourquoi aurait-elle voulu se supprimer ainsi , un bouquet de roses à la main ? Et ce bouquet d’ailleurs, à qui était-il destiné ? Pour l’anniversaire de son frère chez qui elle devait aller et où elle n’est jamais arrivée ? Ou offert par un mystérieux prétendant ? Des questions autour desquelles les fausses-pistes et les hypothèses vont se multiplier!

Le roman alterne les points de vue, cet homme, son entourage, l’enquêteur, la famille de la jeune femme … pour mieux reconstituer l’histoire de la fameuse disparue. Entre un inspecteur ambitieux qui veut absolument coffrer un coupable et manipule les faits à sa guise, pour mieux les faire coïncider avec ces réflexions, les révélations autour de la famille de la disparue comme autour de celle du suspect, l’histoire est complexe ! Pas mal de rebondissements, et même s’il n’y a au final pas tant de suspens que cela, l’ensemble reste addictif!

J’y ai retrouvé aussi avec plaisir une place importante consacrée à la musique classique dans la vie des personnages.

Un petit bémol par rapport à mon premier lu de l’auteur que j’avais d’avantage apprécié que celui-là, la fin ne m’a pas totalement convaincue, dommage !

La disparue de l’île Monsin est une nouvelle lecture pour le mois Belge d’Anne :

mois-belge-challenge-littéraire La Disparue de l'île Monsin

4 commentaires

Laisser un commentaire