Transmission Francis Huster Théâtre Hébertot

Transmission, avec Francis Huster et Valentin de Carbonnières, pièce de Bill C. Davis dans une nouvelle traduction de Davy Sardou
Mise en scène Steve Suissa au théâtre Hébertot.

Transmission, pièce de Bill C. Davis dans une nouvelle traduction de Davy Sardou
Mise en scène Steve Suissa Avec Francis Huster et Valentin de Carbonnières au théâtre Hébertot.

C’est l’heure du sermon! Le prêtre Tim Farley (Francis Huster) monte à la chaire… comme on entre en scène! Un débordement d’énergie, de démagogie pour séduire ses fidèles! On se dit d’ailleurs quelques instants que le comédien en fait des tonnes, avant de saisir la personnalité de son personnage, à qui ce jeu va en effet très bien.

C’est que ce prêtre, sérieusement penché sur l’alcool, tient à sa réputation de prêtre le plus apprécié du diocèse, et est prêt à pas mal d’arrangements au passage…

Mais quand surgit face à lui un jeune séminariste (remarquable Valentin de Carbonnières) qui ne partage pas vraiment les mêmes idées, la confrontation va faire des étincelles!

Si les thèmes abordés, du célibat des prêtres à l’homosexualité et autres positions de l’église ne m’ont pas forcément captivée, la pièce vaut pour ces belles joutes oratoires entre ces deux hommes que tout oppose et ne manque pas d’humour.

A travers ce duel, les deux hommes vont évoluer peu à peu, et la deuxième partie de la pièce se révèle beaucoup plus touchante. Un crescendo apprécié !

Le carcan de l’institution, les luttes de pouvoir, la place et l’histoire de chacun, les thèmes s’élargissent et la « transmission » de l’un vers l’autre devient véritable échange, riche d’humanité.

Une belle complicité entre deux interprètes de talent, et une belle soirée tout court!

Pour voir Transmission au théâtre Hébertot

Du mardi au samedi à 21h
Dimanche à 15h30

Souvenir d’une autre pièce appréciée au théâtre Hebertot

Les Inséparables Ladislas Chollat Valérie Karsenti Didier Bourdon

et avec Francis Huster AVANTI ! avec Ingrid Chauvin et Francis Huster

2 commentaires

Laisser un commentaire